LES ENFANTS DU CINOCHE

LA MAUVAISE GRAINE



Capture.PNG
The Bad Seed

Etats-Unis
1955
Thriller
2h09
date de sortie en France : 12 septembre 1956

 

avec
Patty McCORMACK (Rhoda Penmark)

et Nancy KELLY (Christine Penmark) Henry JONES (Leroy Jessup) Eileen HEXKART (Hortense Daigle) Evelyn VARDEN (Monica Breedlove) William HOPPER (le colonel Kenneth Penmark)

 

le sujet
024.jpg
Malgré une vie plutôt tranquille, Christine Penmark est hantée par des cauchemars qui semblent remonter à son enfance. Elle finit par s'en enquérir auprès de son père, qui lui avoue l'avoir adopté après que sa mère, une tueuse en série, aie tué sa propre famille.
001.jpg
Pendant ce temps, Rhoda, la fille de Christine, blonde, jeune et très jolie, à qui on donnerait le Bon Dieu sans confession, commence à commettre ses premiers meurtres, au gré de ses caprices.

 

le réalisateur

imagesVY5N64DC.jpgMervyn LEROY est né le
à San Francisco,

Il quitte l'école à l'âge de douze ans, et devient acteur de music-hall.
En 1919, il tente sa chance à Hollywood, où il trouve du travail dans le département des costumes de la Famous Players-Lasky (Paramount).
Il joue des petits rôles, écrit des gags et réalise quelques comédies et des mélodrames. Ses premiers films sont des films chantants.

Son premier succès, dans un genre très différent (un film de gangsters) est Le Petit César, réalisé pour la Warner Bros

A partir de 1931, Mervyn réalise des films avec pour cadre la grande dépression comme Five Star Final (sur le thème de la corruption de la presse, inédit) et Je suis un évadé (dénonciation du système pénitentiaire américain), un de ses meilleurs films en tant que réalisateur.
En 1938 il passe chez MGM où il devient plutôt producteur.

Dans les années 1950 il s'essaye au Peplum avec une grande production : Quo vadis ?
Mervyn décède le à Beverly Hills, à Los Angeles.

 037.jpg


les enfants

018.jpg
Patty McCORMACK est née le
à New York.
Elle commence sa carrière très jeune en 1951, dans un film inédit en France.
La mauvaise graine est son troisième film, après Si l'on mariait Papa, réalisé par Franck Capra. 
Suivront La reine des neiges (1957), Les aventuriers du Fleuve (une adaptation des aventures d'Huckelberry Finn, 1960), Les insectes de feu (1975), La maison de l'étrange (2003), Frost/Nixon (2008).
Patty a également fait beaucoup de télévision, participant à de nombreuses séries telles que : Les Mystères de l'Ouest, Cannon, La croisière s'amuse, Dallas, Magnum, Docteur Doogie, Les Soprano, Desperate Housewives, parmi tant d'autres.

les commentaires

Le scénario est basé sur la pièce de Maxwell Anderson, elle-même basée sur le roman de William March.

003.jpg
Ce thriller se révèle assez novateur pour l'époque, car le personnage maléfique est ici une fillette à l'air des plus innocents, aux cheveux blonds ; on peut voir en elle le prototype de Nellie Oleson de La petite maison dans la Prairie
, une petite fille gâtée qui se révèle être l'incarnation même du mal.


Il s'agit d'un des premiers exemples, au cinéma, de confusion « stylistique » faite entre le symbole même de l'innocence — l'enfant — et celui du mal, qui sera suivi par de nombreux autres : L'exorciste, La Malédiction, Le bon filsEsther, ainsi que la série des bébés monstrueux de Larry Cohen (Le monstre est vivant et ses suites).

 



02/07/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres