LES ENFANTS DU CINOCHE

VIPERE AU POING


France
2003
Comédie dramatique
1h40
date de sortie : 6 octobre 2004

 

avec
Jules SITRUK (Jean, dit Brasse-Bouillon)
Pierre STEVENIN (Marcel, dit Cropette)
William TOUIL (Ferdinand, dit Freddie)
et Catherine FROT (Paule Rézeau, dite Folcoche) Jacques VILLERET (Jacques Rézeau)

 

le sujet


En 1922, après le décès de leur grand-mère paternelle qui se chargeait de leur éducation, le jeune Jean Rezeau et son frère Ferdinand retrouvent leurs parents, Paule et Jacques, revenus d'Indochine, flanqués d'un petit frère, Marcel.
Mais les relations avec leur mère, vite surnommée Folcoche, vont prendre une tournure cauchemardesque.

 

le réalisateur


D'origine noble et fils d'un industriel de la photographie, Philippe DE BROCA (de Ferrussac) naît le 15 mars 1933 à Paris.
Il fait ses études à l'École technique de photographie et de cinématographie (ETPC) où il réalise son premier court-métrage.
Il débute comme opérateur au service de presse des armées, en pleine guerre d'Algérie.
Philippe tourne plusieurs documentaires en Afrique et, de retour à Paris, vit de petites commandes de prises de vues, avant de devenir assistant réalisateur au début des années 1950.
En 1960, il débute une carrière de réalisateur et tourne plusieurs comédies, notamment Cartouche (1961), L'homme de Rio (1963), Les tribulations d'un chinois en Chine (
1965), Le magnifique (1973), et L'incorrigible (1975), tous avec Jean-Paul Belmondo.
Citons également Tendre poulet (1977),
Le bossu
(1997).
Si Amazone
, avec Jean-Paul Belmondo, est un échec, Vipère au poing, sorti peu avant sa mort, est un succès.
Philippe est décédé le 26 novembre 2004 des suites d'un cancer dû au tabac.
Il était chevalier de la Légion d'honneur.

 
les enfants


Pour la filmographie de Jules SITRUK, se reporter à l'article le concernant.


Pierre STEVENIN (au centre) est au début d'une carrière qu'on lui souhaite prometteuse. Quand on sait qu'il est le fils de Jean-François Stévenin et le petit frère de Sagamore, de Robinson et de Salomé, on ne se fait pas trop de soucis.
Né en 1995, il a débuté à l'âge de cinq ans dans le film de son père
Mischka.
Depuis, on a revu Pierre dans le téléfilm Le Grand Charles (2006) et De force en 2011 au cinéma.

 

 

les commentaires

 

Le célèbre roman de Hervé Bazin est un classique scolaire en France, et a connu une première adaptation à la télévision française en 1971, avec Alice Sapritch qui marquera longtemps le souvenir du rôle, au point qu'aucun réalisateur n'avait osé tenter l'adaptation cinématographique.



Folcoche est l'association de "
folle" et de "cochonne".

La voix du narrateur est celle de Denis Podalydès.

 

Marie-France Pisier cite un passage du livre dans Antoine et Colette, un court-métrage de François Truffaut.

 

Il s'agit du dernier film réalisé par Philippe De Broca et interprété par Jacques Villeret.


répliques cultes

JEAN ADULTE - Où est mieux qu'au sein de sa famille ? Partout ailleurs !

 

 

 



26/10/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres