LES CAROTTES SONT CUITES - LES ENFANTS DU CINOCHE

LES ENFANTS DU CINOCHE

LES CAROTTES SONT CUITES


198eaa6733818fc5b9f96c9291bdb808.jpg
France

1955
comédie
1h28
date de sortie : 26 septembre 1956

 

avec
Jean-Pierre BONNEFOUS (Edmond Boyer)
Jimmy URBAIN (René, le chef des gosses)
et
Jane SOURZA (Jeanne Boyer) Raymond SOUPLEX (Raymond Boyer) Lucien BAROUX (Le parrain d’Edmond) Robert BERRI (Lucien le balafré) Alain BOUVETTE (Le complice de Lucien)

 

le sujet

9db5ed1d54421345ac58e888fe7d1f4f.jpg
Le jeune Edmond Boyer, âgé de 12 ans, est un enfant prodige, jeune chef d'orchestre dont les parents organisent tout pour lui assurer une carrière. Ils vont même jusqu'à se faire passer aux yeux de tous pour des Russes et ont rebaptisé leur fils Ded Boyeski.

34f4be18b97aa807bb5cbe8d0559306f.jpg
Arrivé depuis peu à Paris, le jeune garçon a un précepteur et se morfond, alors qu'il voudrait partager les jeux de la bande de gosses du quartier.

43a60d7ac66299f8bfaa4df190a18026.jpg
A l'insu de ses parents, Edmond s'échappe en secret de son appartement bourgeois et arrive à se faire accepter dans le groupe de gamins baptisé la bande de la Grande Truanderie. Ces gavroches naviguent dans le quartier des Halles où ils sont connus des vendeurs de rue et les aident à l'occasion contre quelque argent de poche.

Mais le valet des « Boyeski », qui a de mauvaises fréquentations, rumine une rancœur contre la famille et organise avec des complices le rapt du garçon contre une forte rançon.

le réalisateur


Robert VERNAY est né Robert Georges Viandon le
à Paris.

Assistant de Juilen Duvivier, il se lance dans la réalisation en 1932, avec L'Eternelle Chanson.
Dans sa filmo, notons La Femme que j'ai le plus aimée (1942),  Le Comte de Monte Cristo (1943), Le Père Goriot (1945), Le Capitan (1946), Fantômas contre Fantômas (1949), Sur le banc (1955), Ces sacrées vacances (1956), puis deux séries TV : L'inspecteur Leclerc enquête (1962) et Les Aventures de Bob Morane (1965).
Robert disparaît le 17 octobre 1979 à Paris.

 aa571d80a2c8dd7441d5bed92f90e405.jpg

 

les enfants

 

Jean-Pierre BONNEFOUS (à droite) naît en 1943 à Bourg-en-Bresse.
Il intègre l'école de ballet de l'opéra de Paris à neuf ans. Il danse dans le corps de ballet dès l'âge de 14 ans et devient danseur étoile en 1964, à 20 ans.
Au cinéma, on l'a vu dans Les Fruits sauvages (1964) et Les Diaboliques.
Il joue son propre rôle dans Le Récit de Rebecca (1964)
et interprète un chorégraphe et danseur dans la série TV L'Age Heureux (1966).

3e3283413cd55f19f80355119b9a7e3b.jpg
Jimmy Urbain (à gauche) est né le à Paris.

Il fut surtout employé au cinéma comme enfant acteur dans les années 1950 et fait ses débuts, à sept ans, dans On n'aime qu'une fois de Jean Stelli (1950).

De sa courte filmographie, on peut citer Chiens perdus sans collier de Jean Delannoy (1955). Il est Gavroche dans Les Misérables de Jean-Paul Le Chanois (1958). Il apparaît parmi les élèves du pensionnat dans Les Diaboliques.
Citons également Milord l'Arsouille (1955), Ces sacrées vacances (1956), Fric-frac en dentelles (1957), Mayerling (1968).

 

les commentaires

Le tournage s'est déroulé du 13 décembre 1955 au 4 février 1956.

 91e7c2fe867bfa3324d71c4c69ce07bc.jpg

La musique classique entendue dans le film est de Beethoven.

 



14/10/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres