LES ENFANTS DU CINOCHE

LE VOLEUR DE BICYCLETTE


voleur-affiche.jpg
Ladri di biciclette
Italie
1947
drame
1h33
N&B
date de sortie en France : 26 août 1949

 

Oscar du meilleur film étranger

BAFTA du meilleur film

 

avec
Enzo STAIOLA (Bruno Ricci)

et Lamberto MAGGIORANI (Antonio Ricci) Lianella CARELL (Maria Ricci) Gino SALTAMERENDA (Baiocco)

 

le sujet
sans-titre.png
Antonio Ricci est au chômage depuis deux ans, quand on lui propose une place de colleur d’affiches. Mais il lui faut une bicyclette.
Maria, sa femme, décide de porter tous leurs draps au Mont-de-Piété, afin de récupérer la bicyclette que Ricci avait déposée en gage.
Le jeune couple imagine alors les délices d’une vie nouvelle et Maria remercie une voyante, la Santona, pour ses prédictions.
voleur-bicyclette01.jpg
Mais dès son premier jour de travail, Ricci se fait voler sa bicyclette. Il dépose une plainte inutile à la police, puis décide, avec l’aide de son petit garçon, Bruno, de rechercher lui-même la bicyclette sur les marchés.

 

le réalisateur

058903.jpg
Pour la biofilmographie de Vittorio DE SICA, se connecter à ce lien.

imagesGJUQFCBL.jpg


les enfants

voleur-bicyclette02.jpg
Enzo STAIOLA est né le
 à Rome.

Il n'a que sept ans quand il est choisi pour jouer dans Le Voleur de bicyclette. Enzo a été découvert alors qu'il vendait des fleurs avec son père lors des repérages, et De Sica l'a choisi à cause de sa démarche caractéristique.
Seuls quelques-uns de ses films ont été distribués internationalement. Citons L'inconnu des cinq cités (1951), Le retour de Don Camillo (1953) ou encore La comtesse aux pieds nus (1954).

Enzo a interrompu sa carrière au début des années 1960, puis a enseigné les mathématiques.

 

les commentaires


Adapté pour le cinéma par Cesare Zavattini du roman de Luigi Bartolini, Le Voleur de bicyclette est considéré comme un des chefs-d'œuvre du néoréalisme italien.

 

sansggytitre.png
 

En 1958, le film fut déclaré troisième meilleur film de tous les temps, derrière Le Cuirassé Potemkine et La Ruée vers l'or, par un jury lors de l'exposition universelle de Bruxelles
Il fait partie de la Liste du BFI des 50 films à voir avant d'avoir 14 ans établie en 2005 par le British Film Institute, intégrant même le top 10 de cette liste.

A sa sortie en Italie, le film suscita une polémique, les communistes lui reprochant de n’être qu’une peinture de la vie des classes les plus pauvres, sans apporter de propositions, et d’autres lui reprochant son misérabilisme. 

 

 

 Le film connut un grand succès international. Woody Allen le considère comme le plus beau film de l'histoire du cinéma.


Suivant les principes du néoréalisme, De Sica tourne seulement en décors extérieurs naturels dans les rues de Rome (aucune scène en studio) et avec des acteurs non professionnels (Lamberto Maggiorani, par exemple, est un ouvrier d'usine).

 

 

 



08/07/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres