LES ENFANTS DU CINOCHE

INDEPENDENCE DAY

Etats-Unis
1996
Science-fiction
2h25
date de sortie du film : 2 octobre 1996

 

Oscar des meilleurs effets visuels
Oscar du meilleur son
Grammy Award de la meilleure composition instrumentale (David Arnold)
Young Artist Awards (Ross Bagley)

 

avec
Mae WHITMAN (Patricia Whitmore)
Ross BAGLEY (Dylan Dubrow)
Lisa JAKUB (Alicia Casse)
Giuseppe ANDREWS (Troy Casse)
et Will SMITH (Capitaine Steven Hiller) Bill PULLMAN (Président Thomas J. Whitmore) Jeff GOLDBLUM (David Levinson)

 

le sujet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Le 2 juillet, un radiotélescope du programme SETI capte des ondes émises par un OVNI démesuré, qui s'est immobilisé en orbite terrestre. Le Pentagone décide de garder le secret sur cette découverte.

Mais peu après, de gigantesques vaisseaux entrent dans l'atmosphère et prennent position au-dessus des diverses mégapoles mondiales.

 

le réalisateur

 

Roland EMMERICH est né le 10 novembre 1955 à Stuttgart, en Allemagne, pays duquel il est un ressortissant.
En 1977, il part étudier le cinéma à Munich et réalise son premier court métrage en 1979.
En 1990, il part vivre aux États-Unis.

Sa sœur, Ute Emmerich, a coproduit la quasi-totalité de ses films sous la bannière de son studio de production Centropolis Entertainment.

Surnommé Le Petit Spielberg de Sindelfingen dans son pays, Roland, depuis ses dix-sept ans, adore des films tels que La Tour infernale, L'Aventure du Poséidon ou Tremblement de terre.
En 1996, après le phénoménal succès d'Independence Day, le studio de la 20th Century Fox lui propose de développer une série autour de la vie extraterrestre, qui donnera naissance à la série Le visiteur. Elle sera finalement un échec public et sera arrêtée au bout de 13 épisodes.

Par la suite, Roland travaille avec Sony Pictures et réalise Godzilla (en réponse à la reprise des essais nucléaires dans le Pacifique par Jacques Chirac en 1995).
Afin de se relancer après le semi-échec de GodzillaRoland coproduit son prochain film The patriot.
Roland est le producteur de tous ses films mais aussi de jeunes réalisateurs, come Josef Rusnak (Passé Virtuel), ou Ellolry Elkayem (Arac attack).
Roland tourne White House Down au Canada, enchaîne avec Stonewall et Independence Day : Resurgence (2016).

 

les enfants

Mae WHITMAN est née le 9 juin 1988 à Los Angeles, en Californie.
Elle a commencé sa carrière en prêtant sa voix pour une publicité.
On la voit pour la première fois au cinéma en 1994 dans Pour l'amour d'une femme.
Independence day, son troisième long-métrage, sera suivi par Un beau jour  et American Rhapsody (2001). 
Mae prête sa voix aux dessins-animés La Famille Delajungle, le film (2002), Le Livre de la jungle 2 (2003) ou encore La Fée Clochette (2008).
La télévision n'est pas en reste puisque Mae a participé à des épisodes de Demain à la une, Friends, Cold Case, Les Experts: Las Vegas, Desperate Housewives, ou New York - Unité spéciale. 
Ses derniers films sont The Factory (2011) et Le Monde de Charlie (2012).
Elle officie depuis dans le doublage de dessins-animés.

 

Ross BAGLEY est né le 5 décembre 1988 à Los Angeles.
Il débute en 1994 dans Les chenapans, puis prête sa voix à un des animaux de Babe, le cochon devenu berger.
La même année que Indépendence Day, Ross a retrouvé Will Smith dans la dernière saison de la série Le Prince de Bel-Air.


Pour la filmographie de Lisa JAKUB, se connecter au lien concernant Rambling Rose.

Egalement compositeur, directeur de la photographie, monteur, producteur, réalisateur et scénariste, Giuseppe ANDREWS naît le 25 avril 1979 à Key Largo, en Floride.
En 1994, il obtient un rôle majeur dans un premier film réalisé par Diane Keaton, Les Liens du souvenir.
Durant sept ans, Giuseppe interprète différentes sortes de personnages : un dur dans L'Autre sœur, ou un étudiant à l'intellectuel passablement idiot dans Collège Attitude.
1996 marque un tournant dans sa carrière. Giuseppe apparaît successivement dans Independence Day, Pleasantvile et American History X.
En 1999, il interprète le bassiste Lex, face à Edward Furlong, dans Detroit Rock City. Dans la même année, il commence à tourner quelques épisodes pour la sitcom Un toit pour trois.
En 2003, Giuseppe est le shérif Winston, dans le film d'horreur pour adolescents Cabin Fever. Le film, très remarqué au Festival du film de Toronto, aura une suite en 2009, dans laquelle il reprend son rôle.
Puis il écrit et réalise ses propres films, des long-métrages qu'il qualifie lui-même d'underground, tous joués par les habitants d'un parc à camping de Ventura, en Californie.
Par la suite, Giuseppe se consacre à la direction de ses films et à la musique. Les rôles s'espacent et dans des films inédits en France.

 

les commentaires

 

Il existe une édition spéciale de ce film de 2h33.

Une suite Independence day : Résurgence est sortie en 2016, mais fut un échec.
Une troisième opus est pourtant annoncé.

 

Le film ressortira en salles, le 3 juillet 2013, converti en trois dimensions.

 

Le film montre l'intérieur supposé de la Zone 51, et fait allusion au crash d'un OVNI à Roswell.


Le film a rapporté 817 millions de dollars, une performance qui l'inscrit parmi les plus gros succès du box-office mondial.

 

Dans ce film, les destroyers extraterrestres détruisent la Maison Blanche à Washington et l'Empire State Building à New York.

Les villes de Paris, Londres, Berlin, Rome, Moscou, Bombay, Tokyo, puis Chicago, Atlanta et Philadelphie sont également détruites. En revanche, Sydney est épargnée.


Dans le van de Russel Casse, Troy regarde une scène du film Le jour où la terre s’arrêta à la télévision, dont la réception est perturbée par les signaux de communication des extraterrestres.

 

Will Smith taquine également de l'extra-terrestre dans la trilogie Men In Black (1997).

 



09/10/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres