LES ENFANTS DU CINOCHE

1 JOURNEE


19081483_jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
France / Suisse

2006
drame
1h35

date de sortie en France : 20 mai 2009 

 

Hors compétition au Festival international du film de Locarno
Prix de la mise en scène au Festival des films du monde de Montréal
En compétition au festival de Pusan (Corée)
En compétition au festival de Cabourg
En compétition au festival d'Athènes

Nommé au prix du cinéma suisse (Bruno Todeschini)

avec

Louis DUSSOL (Vlad)

Amélia JACOB (Manon)

et Bruno TODESCHINI (Serge) Natacha REGNIER (Pietra) Noémie KOCHER (Mathilde)

 

le sujet

19081468_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
Une journée. Une famille. Trois personnes, trois temps, trois chemins.

A l'aube, Serge, animateur radio, croit commettre un crime.
A midi, Pietra découvre qu'elle est trahie.
19081474_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
A treize heures, Vlad, leur fils, 8 ans, vit son premier chagrin d'amour.

19081477_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
Toute la journée, Serge, Pietra et Vlad, leur fils, s'observent, se cherchent, s'évitent, se manquent, se percutent. La vie est un puzzle.

Serge se met en quête de la punition qui le délivrera.
Pietra décide de tout quitter.

Vlad essaie de sauver ce qui reste de sa famille.
Trois fois la même journée. Trois fois les mêmes silences. Trois fois la même solitude. Et trois fois un étranger qui apparaît sur leur chemin.

 

le réalisateur


Jacob BERGER, d'origine britannique et russe, est né en Grande-Bretagne, en 1963.

Après des études à la Tisch School of the Arts Film & TV de l'université de New York et un premier court-métrage remarqué (A name for her desire), il tourne son premier film, Les Anges, à Barcelone, en 1989. Un long-métrage qui sera présenté en 1990 en compétition officielle du Festival de Berlin, puis sur la Piazza Grande au Festival du film de Locarno.

En 1991, il réalise un téléfilm dans les Alpes suisses, Jour Blanc, avec Heinz Bennent et Jean-Yves Berteloot. Le film obtient le prix de la fiction au Festival du film de montagne d'Antibes.

Entre 1990 et 1994, Jacob se consacre essentiellement au grand reportage pour le compte de la Télévision suisse romande (TSR). Il réalise notamment plusieurs documentaires pour le compte de la célèbre émission Temps présent.
Il signe également une série d'entretiens avec l'écrivain Georges Haldas, et un documentaire, Le Trac, avec notamment Charlotte Gainsbourg, Arielle Dombasle, Pierre Arditi, Michel Galabru, Roland Giraud, Maaïke Jansen, Jean-François Stévenin, Jean-Claude Brialy, etc.

De 1994 à 2001, il réalise près d'une dizaine de téléfilms pour le compte de la télévision française et suisse.

Il réalise aussi un certain nombre d'épisodes de séries, telles Julie Lescaut, Docteur Sylvestre, Joséphine, ange gardien et Nestor Burma.

Citons également Aime ton père (avec Gérard et Guillaume Depardieu)
En 2016, son film Un juif pour l'exemple, adaptation du roman éponyme de Jacques Chessex, est présenté en ouverture du Festival de Locarno.

19081481_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
 

les enfants

19081473_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
Pour la biofilmographie de Louis DUSSOL, se connecter à ce lien.

Capwxcvbhjkture.PNG
Amélia JACOB est née le 3 décembre 1998.

Elle débute 7 ans plus tard dans Munich, de Steven Spielberg.
Elle est successivement dirigée par Ariel Zeitoun (Le dernier gang), Claude Miller (Un secret), Denys Granier-Deferre (Pièce montée).
Amélia a également tâté de la télévision et a même brûlé les planches en 2007.

 

les commentaires

19081469_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg


Bénéficiant d'une critique enthousiaste, 1 journée est sorti en salles au printemps 2008 en Suisse.

En automne de la même année, la société Artedis a acquis les droits de distribution du film en France.  

 

 

 



04/04/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres