LES ENFANTS DU CINOCHE

YAMAKASI - les samourais des temps modernes


46f899bb09065.jpg
France

2000
aventures
2h00
date de sortie : 4 avril 2001

avec
Nassim FAID (Djamel)

et Châu BELLE DINH (Baseball) William BELLE (L'Araignée) Malik DIOUF (La Belette) Yann HNAUTRA (Zicmu) Guylain N'GUBA BOYEKE (Rocket) Laurent PIEMONTESI (Tango) Charles PERRIERE (Sitting Bull)

 

le sujet

imvages.jpg
Les Yamakasi sont sept jeunes de banlieue qui ont créé leur propre discipline : l'art du déplacement (ADD).

Ils bravent tous les dangers, mais s'assurent de garder un mental fort. Ils escaladent les immeubles, effectuent des sauts vertigineux…
Chacun des membres a sa spécialité : Baseball est un lanceur d'élite, l'Araignée se déplace tel le super-héros homonyme, la Belette est une véritable anguille, Zicmu puise son énergie dans la musique, Rocket est aussi rapide qu'une fusée, Tango est un danseur et Sitting Bull est le leader. 

Ils sont adoubés nouveaux modèles pour les plus jeunes et se livrent au jeu du chat et de la souris avec les autorités locales.
Mais un accident survient : le petit Djamel tombe. Les Yamakasi vont devoir faire face à leurs responsabilités pour trouver l'argent nécessaire à son opération.

 

le réalisateur

 

Ariel ZEITOUN est né le 26 septembre 1949 à Tunis, protectorat français de Tunisie.

Il commence une carrière de producteur en 1979 avec L'école est finie. Puis il se lance dans l'écriture et la réalisation en 1984 avec Souvenirs, Souvenirs.
Suivront Saxo (1987), Le nombril du monde (1993), XXL (1997), Bimboland (1998), une nouvelle version de Angélique (2013).
On lui connaît une seule incursion à la télé avec Les chiens ne font pas des chats (1995).

En tant que producteur, notons La Banquière de Francis Girod (1980),  Le Grand Carnaval d'Alexandre Arcady (1983), Chouans ! de Philippe de Broca (1988), Père et Fils de Michel Boujenah (1993).

SG_0152390_Faïd.jpg

 

les enfants
SG_0152391_Faïd.jpg
Il s'agit du seul film de Nassim FAID. 

 

les commentaires

 

Le tournage du film a démarré sous la direction de Julien Seri (réalisateur de Les fils du vent en 2004) qui fut remplacé en cours de tournage.

Les Yamakasi, avant d'être les héros d'un film, sont un groupe d'amis se connaissant depuis leur jeunesse.

yamakasi--les-samourais-des-temps-modernes_32604_9332.jpg

Les cofondateurs de l'«art du déplacement» sont Charles Perrière, Chau Belle, William Belle, Yann Hnautra, Laurent Piemontesi, Guylain Boyeke, Malik Diouf, David Belle et Sébastien Foucan.

 

Les scènes d'extérieur ont été tournées en grande partie à Choisy-le-Roi (Val de Marne).

C'est pendant la préparation de Taxi 2 que Luc Besson entend parler d'une petite bande de potes de banlieue casse-cou qui pratiquent l'art du déplacement, une discipline spectaculaire qui consiste à profiter de l'architecture et du mobilier urbains pour réaliser des figures acrobatiques. Impressionné par leurs prouesses, Luc Besson co-écrit le scénario du film.

 

Les Yamakasi sont pionniers du mouvement « art du déplacement » (ADD), dont David Belle (Banlieue 13) faisait partie. Ce dernier créa par la suite la branche du Parkour.

Juste avant ce film, ils jouaient le rôle des gargouilles dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris, puis Luc Besson les fit figurer dans Taxi 2.

 

Le Parkour, tout comme l'ADD ou le Free-Running, est un style de vie, qui permet de sauter et de faire des mouvements très précis et calculés. Yamakasi est seulement le nom du 1er groupe ayant dévoilé la pratique au grand jour et vient du zaïrois qui veut dire : « Esprit fort », « Homme fort » ou encore « Corps Fort ».

 

Aujourd'hui, Malik Diouf ("La Belette", 1) ne cesse de développer la pratique de son sport en France et dans le monde et nourrit de grands desseins pour l'ADD. Il s'active en effet pour réunir les "traceurs" de tous les pays, au sein d'une fédération internationale, avec pour but suprême de faire un jour admettre le parkour aux Jeux Olympiques.

 

Laurent Piemontesi ("Tango", 2) a quitté Evry pour aller vivre en Italie, où il est aujourd'hui à la tête d'une école d'ADD. 

sans-titre.png
Williams Belle ("L'Araignée", 3) a eu l'occasion de retâter du cinéma dans la comédie Johnny English le retour, avec
Rowan Atkinson, avant de devenir photographe et de s'exiler à Hong-Kong.


Zaïrois de naissance, Guylain N'Guba Boyeke ("Rocket", 4), le sprinteur de l'équipe, est devenu metteur en scène et chorégraphe. En 2010, il a monté le premier spectacle entièrement inspiré par l'Art du déplacement.


Châu Belle Dinh (alias "Baseball", 5), est professeur à l'Académie de l'art du déplacement, à Evry, et donne des cours d'initiation un peu partout en France.


Yann Hnautra ("Zicmu", 6) réside toujours à Evry, où il donne des cours à l'Académie de l'art du déplacement, dont il est l'un des trois fondateurs avec Châu Belle Dinh et Guylain N'Guba Boyeke.


Cofondateur des Yamakasi en 1997, avec Mal
ik Diouf, Charles Perrière ("Sitting Bull", 8) habite Evry, travaille dans le Val-de-Marne et a monté une association sur l'Art du déplacement au Kremlin-Bicêtre. Il s'est produit pendant trois ans en Europe et au Canada, avec la troupe de la comédie musicale Notre Dame de Paris, en tant qu'artiste chorégraphe.
Il a créé en 2005, avec Malik Diouf, l'association Gravity Style, afin de faire parler de sa discipline. En 2011, il a fondé la société Gravity Art, qui s'est fixé pour but de promouvoir des spectacles novateurs.

 

 

 

 



20/03/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres