LES ENFANTS DU CINOCHE

THE DEVIL'S PLAYGROUND

MV5BMTgwOTMzNDU3OV5BMl5BanBnXkFtZTcwNzg1OTA5MQ@@__V1_.jpgAustralie
1975
drame
1h47
inédit en France

 

Australian Film Institute :
Award du m
eilleur acteur (Simon Burke)
Award du meilleur film
Award du meilleur réalisateur (Fred Schepisi)
Award du meilleur second rôle masculin (Nick Tate)
Award du meilleur scénario (Fred Schepisi) 

 

avec
Simon BURKE (Tom Allen)

et Charles McCallum (Frère Sébastian) John FRAWLEY (Frère Celian) Arthur DIGNAM (Frère Francine) Nick TATE (Frère Victor)

 

le sujet
MV5BOGJmN2Q4ZDUtNjEyOS00MmY0LTkzNWEtZTI0MDA2NDBhYzdhXkEyXkFqcGdeQXVyMjUyNDk2ODc@__V1_.jpg
Tom, un garçon de 13 ans, est élève dans un internat catholique tenu par des Frères.

00221044.jpg
L’ambiance est bonne, aussi bien entre élèves qu’entre Frères et élèves.

Alors que les garçons sont en pleine puberté et sont soumis à des pulsions sexuelles fortes, les Frères se focalisent sur la pureté de leurs pensionnaires, avec pour leitmotiv : « Votre corps est votre pire ennemi ». Ce ne sont donc que suspicions, que confessions où le prêtre interroge les garçons sur leurs pollutions nocturnes, etc. Tom, qui reconnaît se masturber souvent, est peut-être homosexuel. Il a du mal à refreiner ses désirs.

 

le réalisateur

Fred SCHEPISI est né le 26 décembre 1939 à Richmond, dans la banlieue de Melbourne.
Il débute sa carrière en 1973.
The Devil's Playground est son second film.

En 1978, Le Chant de Jimmy Blacksmith est distribué internationalement.
Suivront La Vengeance Mexicaine (1980), Plenty (1985), Un cri dans la nuit (1988), La Maison Russie (1990), L'Amour en équation (1994), Une si belle famille (2003).
L'œil du Cyclone sort en 2011. Il reçoit le prix de la critique au festival international du film de Melbourne et le Prix spécial du jury au Festival international du film de Rome.

devilspl1_.jpg
 

les enfants

image-w1280.jpg

Simon BURKE est né le 8 octobre 1961 en Australie.
Il débute sa carrière à l'âge de 12 ans,
Son interprétation dans The Devil's Playground, a été acclamée. Plus jeune acteur  à avoir reçu l'Australian Film Institute Award,  Simon connaît un grand succès en Australie et à l'étranger dans les domaines du cinéma, de la télévision, de la scène, des concerts et du cabaret.

Il a joué dans de nombreuses productions cinématographiques, télévisuelles et théâtrales, en Australie et au Royaume-Uni.

Président fédéral d' Actors Equity Australia de 2004 à 2014, Simon est actuellement vice-président de la Fédération internationale des acteurs (FIA), une fédération mondiale de syndicats d'artistes, de guildes et d'associations professionnelles.

En 2014, il a repris le rôle de Tom Allen dans la mini-série inspirée du film. Il est le co-créateur et le producteur exécutif du projet, qui a remporté en 2018 les prix AACTA et Logie pour la télé-réalité ou la mini-série la plus remarquable.
Le 10 septembre 2015, lors de la cérémonie présidée par le gouverneur de la Nouvelle-Galles du Sud, le général David Hurley, Simon a été nommé officier de l'Ordre d'Australie avec la citation suivante : les arts en tant qu'acteur, chanteur et producteur, et à travers des rôles principaux de défense des droits des artistes, et l'accès aux programmes de développement professionnel et d'éducation.

En 2016, il s'est publiquement identifié comme étant gay

 

les commentaires

the_devils_playground_1976___572b19a18c132_mp4.jpg
 

Le film est inspiré de la jeunesse du réalisateur, Fred Schepisi, qui a fréquenté une école dans un séminaire.


Le film est adapté en série télévisée australienne, diffusée en 2014 sur Foxtel.

 

Le thème principal est la répression de la sexualité chez les jeunes garçons d’un internat religieux, et d’une manière générale, la place du sexe parmi ceux qui désirent s’engager dans la prêtrise ou qui sont déjà clercs.

ploschadka-dlya-igr-dyavola-sc.png
Aucun tabou dans ce film qui décrit l’éveil sensuel de Tom avec pudeur et réalisme : conversations entre camarades sur les érections et la taille des sexes, quelques jeux érotico-sadiques, masturbations… tout y est. Contrairement à d’autres films, le réalisateur ne suggère pas que les Frères sont sexuellement attirés par les garçons. Ils leur enseignent ce qu’ils croient être le vrai, avec sincérité. Aucune violence, si ce n’est cette pression obsessive sur la pureté.

 



12/03/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres