LES ENFANTS DU CINOCHE

Syvester STALLONE

sans-titre.pngSylvester STALLONE est né le à New York.

Il est célèbre notamment grâce à ses rôles dans les films Rocky et Rambo, qui restent encore à ce jour des références du cinéma d'action.

Sylvester a étudié l'art dramatique à Miami. De retour à New York, il apparaît dans plusieurs pièces à Broadway. Durant une période de chômage, il se retrouve brièvement sans domicile fixe et tourne un film érotique. Il s'agit de sa première apparition au cinéma. La majeure partie de ses autres rôles le cantonnent dans des apparitions brèves de loubard, comme dans Bananas, où il chahute un pauvre Woody Allen. Il fait également quelques apparitions dans des séries télévisées comme Kojak, mais sa carrière tarde à prendre son envol. Au milieu des années 1970, il commence à obtenir des seconds rôles plus importants, comme dans Capone ou dans La Course à la mort de l'an 2000, dans lequel il interprète le méchant.

sans-titredfgu.png
C'est durant cette période que Sylvester écrit le scénario de Rocky, l'histoire d'un boxeur minable qui se voit offrir la chance de sa vie, le jour où le champion du monde de boxe lui propose de l'affronter sur le ring. Son histoire est inspirée d'un combat de boxe auquel il assista en tant que spectateur, et qui mit aux prises le grand Mohamed Ali avec un boxeur inconnu, Chuck Wepner. Contre toute attente, ce dernier résista et donna une réplique acharnée au grand champion.

Conscient que le rôle de Rocky Balboa, à l'image du combat contre Apollo Creed pour son personnage, peut faire basculer sa vie, Sylvester refuse de vendre son scénario s'il n'obtient pas la garantie de jouer le rôle titre.
Les producteurs firent monter très haut les enchères pour acheter ce script, mais ils voulaient une star confirmée sur l'affiche : dans un premier temps, le rôle fut proposé à James Caan, Robert Redford, Burt Reynolds ou Ryan O'Neal. Les producteurs ne sont guère enthousiastes à l'idée de confier le rôle principal à Stallone, qui n'est alors qu'un acteur de second plan.
20160201_161246aaa.jpg
C'est finalement en 1976 qu'il obtient gain de cause et que sort Rocky, réalisé par John G. Avildsen. A l'image de son personnage, Sylvester se retrouve propulsé sur le devant de la scène, le film connaissant un succès inespéré, et décrochant dix nominations pour les Oscars. En définitive, le film remporte 3 récompenses, dont celui du meilleur film de l'année.

6266985_stallone-rambo-3-0_1000x625.jpg
En 1982, Sylvester interprète dans Rambo, l'autre rôle qui marquera sa carrière, celui d'un vétéran du Viêt Nam sans domicile fixe, qui est pris en grippe par un shérif de province, qui ne veut pas voir déambuler dans « sa » ville le symbole d'une Amérique qui a perdu. Stallone reprendra le rôle de John Rambo à trois autres reprises (1985, 1988 et 2008). Le personnage de Rambo, que Stallone considère comme son « côté obscur » (Rocky étant son « côté clair »), reprend quelques éléments de la vie de Stallone, comme la saga Rocky.

Dans les années 1990, Sylvester laisse derrière lui les personnages de Rocky et de Rambo. Voulant s'arracher au carcan de ces deux personnages, il essaye (pour marcher sur les traces de son rival et ami Arnold Schwarzenegger, mais sans succès) de percer dans la comédie, avec L'embrouille est dans le sac et Arrête ou ma mère va tirer !. Sa côte chute et Stallone traverse une première période de vaches maigres. C'est son ami, mais concurrent de toujours, Schwarzenegger, qui devient la star du box-office, mais à cette époque également, émerge une nouvelle génération de héros d'actions (Steven Seagal, Jean-Claude Van Damme, Bruce Willis) qui renouvellent le genre et marchent sur ses plates-bandes.

Cliffhanger : Traque au sommet, Demolition Man et L'Expert sont de vrais succès, alors que Judge Dredd, Assassins ou encore Daylight sont de nouvelles déceptions au box-office américain. Mais ses films continuent à remporter un certain succès à l'étranger.

Expendables : Unité spéciale (2010) réunit tous les gros bras d'Hollywood : Stallone, Jason Statham, Jet Li, Charisma Carpenter, Dolph Lundgren, Randy Couture, Stone Cold, Steve Austin, Eric Roberts, Mickey Rourke et une courte apparition de Arnold Schwarzenegger et de Bruce Willis.Le film est un succès au box-office, engendrant deux suites en 2012 et 2014.

Sylvester retrouvera Arnold Schwarzenegger dans Evasion, qui raconte l'histoire d'un concepteur de prisons les plus sûres en matière de sécurité qui sera lui-même arrêté et emprisonné.

Pour Creed, un spin-off de Rocky, centré sur le fils d'Apollo Creed, Syvester remporte le Golden Globe du meilleur acteur dans un second rôle et sera à nouveau nommé aux Oscar dans la catégorie du meilleur acteur dans un second rôle.



17/06/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres