LES ENFANTS DU CINOCHE

ROULEZ JEUNESSE

24887106.jpgFrance

2017
comédie
1h24
date de sortie : 25 juillet 2018

 

avec

Ilam DEBRABANT (Kurt Dalmerac)
Louise LABEQUE (Tina Dalmerac)
Déborah LUKUMUENA (Lou)

et Eric JUDOR (Alex Dagostino) Laure CALAMY (Nelly) Brigitte ROUAN (Antoinette Dagostino)

 

le sujet
poiuytre.PNG
Alex, 43 ans, est dépanneur automobile dans un garage dirigé strictement par sa mère.
Un jour, il va dépanner une jeune femme et dormir chez elle. Mais à son réveil, elle a disparu, en lui laissant ses trois enfants.

2Q2j2.jpg
Il va alors tout faire pour la retrouver, mais va se rendre compte que la situation est plus tendue que ce qu'il n'y paraît.

 

le réalisateur

Julien GUETTA est diplômé de la Fémis.
Il a collaboré à l'écriture du scénario de plusieurs longs métrages.
Après la réalisation de cinq courts, Roulez Jeunesse est son premier film.

 

 RJ3.PNG

 

les enfants

2Q2iH.jpg
On a vu Ilam DEBRABANT, né en 2011, dans Nous finirons Ensemble10 Jours sans Maman (2020) et 
Profilage (2009).

 

Premier rôle pour Louise LEBEQUE (au centre).
Elle enchaîne avec Au Bout des Doigts et Zombi Child.

RJ2.PNG

Quatrième enfant d'une fratrie de cinq, Déborah LUKUMUENA (à droite) grandit à Epinay-sous-Sénart, dans une famille d'origine congolaise. 

Durant ses études, elle découvre la série Les Tudor et l'interprétation de Jonathan Rhys-Meyers lui donne envie de jouer au cinéma.

Déborah répond à une petite annonce de casting, dans l'idée d'obtenir un emploi de figurant, mais elle est retenue pour interpréter l'un des rôles principaux du film Divines de Houda Benyamina. Ce film la révèle.

Pour ce rôle, elle reçoit, ex-æquo avec sa partenaire Oulaya Amamra, le prix de la meilleure actrice, aux Journées cinématographiques de Carthage en 2016, puis le prix Lumières du meilleur espoir féminin en 2017. La même année, elle obtient le César de la meilleure actrice dans un second rôle.
Elle intègre ensuite le Conservatoire national supérieur d'art dramatique.

Elle est également à l'affiche du film Les Invisibles, avec Audrey Lamy et Corinne Masiero. 

Après son baccalauréat, Déborah obtient une licence en lettres

En 2019, elle joue au théâtre Gérard-Philipe à Saint-Denis, Anguille sous Roche, dans une adaptation mise en scène par Guillaume Barbot.

 

les commentaires

Autres films parlant d'hommes confrontés à la monoparentalité :
Le  Voleur et l’Enfant
15 août
3 Hommes et un Couffin
10 Jours sans Maman
Versailles

 

Il existe un autre film français avec le même titre, réalisé par Jacques Fansten, sorti en 1993.

 



06/10/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres