LES ENFANTS DU CINOCHE

QUAND JE SERAI PETIT


20074343.jpg
France

2011
comédie dramatique
1h35
date de sortie : 13 juin 2012


avec
Miljan CHATELAIN (le jeune Mathias)

Lolita OFFENSTEIN (Philippine)
Clémentine BURNOD (Clara)
et Jean-Paul ROUVE (Mathias) Benoît POELVOORDE (Jean, le père du jeune Mathias) Arly JOVER (Ana, la femme de Mathias) MIOU-MIOU (Jacqueline) Claude BRASSEUR (Maurice)

 

le sujet
sans-titreé.png
Mathias est un paysagiste de quarante ans.

Lors d'une croisière avec son épouse, il aperçoit un enfant qui lui ressemble lorsqu'il avait dix ans. Intrigué, il tente de le retrouver et découvre que celui-ci porte le même nom que lui, que ses parents portent le même nom que les siens, et que cette famille est point pour point la sienne, trente ans en arrière.

sans-titre&.png
Sachant ce qui attend l'enfant, le Mathias adulte va tenter de corriger les erreurs commises dans son enfance par ses parents, et par lui-même.

 

le réalisateur

sans-titre.pngJean-Paul ROUVE est né à Dunkerque (tiens, tiens, là où se déroule le film) le .

Il travaille à Radio Corsaire comme pousse disque dès l'âge de 14 ans, et s'initie au théâtre durant sa scolarité. Il suit des cours au centre dramatique national du Nord-Pas de Calais et fonde une troupe de théâtre amateur. Jean-Paul part à Lille afin d'étudier les sciences de l'information et de la communication.
En 1989, grâce à l'une de ses amies, Emmanuelle Lepoutre, il assiste à un cours donné par Isabelle Nanty dans une école de théâtre, le cours Florent, et décide de rester à Paris afin d'étudier la comédie. Il vit en effectuant de petits boulots.
En tournée dans le Nord avec une troupe de théâtre, il est remarqué par le réalisateur belge Pierre Joassin, ce qui lui permet d'apparaître dans un téléfilm. Il décroche ensuite un rôle récurrent dans la série télévisée Julie Lescaut.
Jean-Paul fonde la troupe des Robins des Bois avec Marina Foïs, Maurice Barthélémy et Pierre-François Martin-Laval, jeunes acteurs rencontrés au cours Florent, bientôt rejoints par Élise Larnicol et Pascal Vincent.
En 1997, la troupe joue Robin des Bois d'à peu près Alexandre Dumas dans une grange à Fontainebleau. L'intervention de Dominique Farrugia, qui assiste à leur spectacle, leur permet de monter la pièce au Théâtre de la Gaîté-Montparnasse, puis au Splendid. Elle totalise 300 représentations.
La troupe participe ensuite à La Grosse Émission sur la chaîne Comédie !, créée à l'initiative de Farrugia.

Au cinéma, Jean-Paul tient des seconds rôles. Celui du collabo Pierre-Jean Lamour dans Monsieur Batignole, lui permet de décrocher le César du meilleur espoir masculin.

Le succès de ces interprétations l'entraîne vers des rôles plus importants comme dans Un petit jeu sans conséquences, Podium déjà avec Benoît Poelvoorde, où il interprète un sosie de Michel Polnareff, Je préfère qu'on reste amis..., où il partage l'affiche avec Gérard Depardieu, et Nos jours heureux, une comédie à succès.

Il interprète ensuite Louis Gassion, le père d'Édith Piaf, dans La Môme, réalisé par Olivier Dahan.

Il passe à la réalisation en 2007 avec Sans arme, ni haine, ni violence, un biopic consacré à Albert Spaggiari.
On le revoit dans les trois Tuche et doit tourner dans Podium 2, toujours sous la direction de Yann Moix.
Jean-Paul incarne Lucien Morisse dans le biopic consacré à Dalida. 

 sans-titre2.png

les enfants

f_3054.jpg
Miljan CHATELAIN débute sa carrière en 2011 dans le clip Shipwreck de Modeskeletor. Il apparaît la même année à la télévision dans la série Merlin, puis tourne dans un court-métrage allemand, sa langue maternelle.
Il décroche ensuite des rôles au cinéma. Il tourne ainsi sous la direction de Michael Haneke (Le ruban blanc, palme d'or à Cannes), Jean-Paul Rouve (Quand je serai petit), Mona Achache (Les gazelles) et Vincent Garenq (Au nom de ma fille).
Miljan pratique le football, le roller (comme dans Quand je serai petit), la capoeira et le hip-hop.

 

quand-je-serai-petit-2012-21982-8850443.jpg
Lolita OFFENSTEIN débute par de la figuration, en 2010, dans Il reste du jambon ? et Les petits mouchoirs. Puis elle décroche un rôle conséquent dans Pourquoi tu pleures ?. 
Suivent Quand je serai petit et Cookie (2013).

 

1c338664776f.jpg
Il s'agit du seul film de Clémentine BURNOD.

 

les commentaires

 

Lors d’un voyage en trainJean-Paul Rouve  s’est mis à imaginer ce qui se passerait si quelqu’un arrivait à la gare et, en apercevant un  groupe d’enfants, se retrouvait totalement dans l’un d’entre eux. Cette idée a enthousiasmé  Benoît Graffin, son coscénariste de  Sans arme, ni haine, ni violence. Le titre du film est ensuite très vite venu, et les deux amis se sont lancés dans l'écriture d'un scénario nourri par leurs souvenirs personnels.  


Quand je serai petit 
part 
d'un postulat étrange, presque fantastique, mais est finalement un film très réaliste. En effet, même si le personnage principal, Mathias,  rencontre un  petit garçon, également nommé Mathias, qui pourrait  être lui jeune, plusieurs détails ancrent le film dans la réalité, si bien que le spectateur y  adhère totalement au fur et à  mesure qu’avance l’intrigue.

 

 

Si l'on entend la chanson Mistral gagnant  de Renaud dans la bande-annonce, dans le film, on entend à plusieurs reprises l'Adagio d'Albinoni.

 



12/02/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres