LES ENFANTS DU CINOCHE

MY LITTLE PRINCESS


France / Roumanie
2010
Drame
1h45
date de sortie en France : 29 juin 2011

 

Sélection Officielle Festival de Cannes, Semaine de la Critique
Festival de Bombay :
Prix du Meilleur Film
Prix de la Meilleure Réalisation
Prix des meilleures actrices (Isabelle Huppert et Anamaria Vartolomei)
César : 
Nommé au prix du meilleur premier film
Nommé au prix des meilleurs costumes

 

avec
Anamaria VARTOLOMEI (Violetta Giurgiu)
et Isabelle HUPPERT (Hanna Giurgiu) Denis LAVANT (Ernst) Louis-Do DE LENCQUESAING (Antoine Dupuis) Georgetta LEAHU (Mamie)

 

le sujet

Hannah et Violetta forment un couple hors du commun : mère insaisissable et fillette en quête d'amour maternel, artiste fantasque et modèle malgré elle.

Lorsqu’Hannah demande à sa fille si elle veut être son modèle, tout bascule dans la vie de Violetta qui vivait jusque là avec sa tendre grand mère.

D’une enfance banale, elle devient égérie du milieu branché parisien.

 

le réalisateur

 

Eva IONESCO, d'ascendance roumaine, est née à Paris le 18 juillet 1965.
Fille de la photographe Irina Ionesco, enfant, Eva est poussée à poser fréquemment comme modèle pour les photos de sa mère et de certains photographes, parfois nue. Le caractère érotique de ces photos d'art provoque de grandes controverses.
A onze ans, elle pose nue en couverture du Spiegel du 23 mai 1977. Durant son enfance, elle est souvent rejetée par ses camarades, à cause de ces photos et des accoutrements que sa mère lui fait porter quotidiennement.
Actrice (L'amant de poche (1978), Vive la République (1997), La famille Wolberg (2009)), Eva a également joué au théâtre.
Ce second long-métrage a reçu le soutien du Centre National de la Cinématographie (CNC) avec une promesse d’avance sur recettes.


les enfants

 

Née en 1999, Anamaria VARTOLOMEI est, comme son personnage, française d'origine roumaine.
Très intéressée par le théâtre, elle a été choisie parmi cinq cents candidates.
Par la suite on l'a vue dans Jacky au Royaume des Filles (2014), Ma Révolution (2016), L'Idéal (2016), Le semeur (2017) et L'Echange des Princesses (2017).

 

les commentaires 


Eva Ionesco s'inspire de sa propre enfance et de sa relation avec sa mère, la photographe Irina Ionesco, qui avait pris des photos d'elle, nue et érotisée, alors qu'elle était enfant.

 



20/09/2012
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres