LES ENFANTS DU CINOCHE

MONSIEUR BATIGNOLE


aff.jpg
France

2001
Comédie dramatique
1h40
date de sortie : 6 mars 2002


César du meilleur espoir masculin (Jean-Paul Rouve)

 

avec
Jules SITRUK (Simon)
Daphné BAIWIR (Sarah)
Violette BLANCKAERT (Guila)
Damien JOUILLEROT (Martin)
et Gérard JUGNOT (Edmond Batignole) Jean-Paul ROUVE (Pierre-Jean Lamour)

 

le sujet

MONSIEUR BATIGNOLE
Paris, 1942.
Le charcutier Edmond Batignole n'a pas d'autre choix que de faire des affaires avec les allemands s'il veut faire tourner sa boutique.
MONSIEUR%20BATIGNOLE%203.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 










Cela ne lui pose pas de problèmes de conscience, jusqu'à ce que son voisin de palier, Simon, un petit juif, vienne lui demander de l'aide.

 

le réalisateur

MONSIEUR BATIGNOLE
Ex-membre fondateur de l'équipe du Splendid, Gérard JUGNOT, après une brillante carrière d'acteur, est passé à la réalisation avec Pinot, simple flic (1984).
Il fera rire nombre de spectateurs avec des comédies sur les scouts, les SDF (1990), les sectes et sur un coiffeur dont la fille devient actrice.

 

 

les enfants


Jules SITRUK
 
trouve ici son premier rôle sur grand écran. 

3694825df9fa.jpg

Premier rôle également pour (au centre) Daphné BAIWIR et pour Violette BLANCKAERT (à droite) qui ont, depuis, réitéré l'expérience.
 
MONSIEUR BATIGNOLE

Daphné est en Belgique, le .

Elle commence sa carrière très jeune dans le mannequinat, avant de commencer à jouer au théâtre et au cinéma.
Elle enchaine ensuite une riche carrière d'enfant-acteur. Ses projets professionnels s'apaisent un peu après 2009, et elle en profite pour développer de nouvelles envies. Avec la création notamment, en 2012, de l'association Films Bulle, qui soutient des jeunes dans leurs autoproductions.

En 2013, elle devient aussi réalisatrice, en tournant son premier court-métrage, Danse Funèbre.

En 2014, elle est à l'origine du projet documentaire Devant les barreaux, produit par son association, Films Bulle.
Elle reçoit
aussi le Trophée Espoir 2015 de l'association Anne-Sophie Deval.
MONSIEUR BATIGNOLE

Violette Blanckaert est née le 6 mars 1990 à Valenciennes.

Issue d’une famille d'artistes, c'est Gérard Jugnot qui lui offre son premier rôle au cinéma dans Monsieur Batignole.

Violette tourne ensuite dans un téléfilm avec Gaspard Ulliel, François Morel et Francis Huster.

Après avoir eu son bac, elle monte à Paris, continue ses études, mais s'inscrit en parallèle à des cours de théâtre. Elle intègre le Conservatoire d'art dramatique de Meudon, puis l'Entrée des artistes l'école de théâtre et de cinéma dirigée par Olivier Belmondo.  

Grâce à l'obtention de ses diplômes universitaires, elle peut enfin reprendre le chemin du cinéma à temps plein.

Violette décroche un rôle dans Les Infidèles avec Gilles Lellouche et Jean Dujardin, puis dans la série Les Témoins avec Thierry Lhermitte.

A l'été 2015 elle joue dans le téléfilm Elles... Les Filles du Plessis de Bénédicte Delmas avec Sandrine Bonnaire .

En décembre de la même année, au Théâtre de l'Alliance française Paris XIVe, elle est l'Ange dans la pièce musicale Le Voyage de Jean Musy.

En plus de jouer la comédie, elle chante, danse, joue du piano, des percussions et de la guitare.
En 2016, Violette écrit son premier court métrage et une pièce de théâtre avec Solène Navarre.

En 2017, elle tourne dans Bonhomme, au côté de Nicolas Duvauchelle et Béatrice Dalle.

sans-titre.png
Pour la filmographie de Damien JOUILLEROT, se connecter à ce lien.

 

les commentaires

 

Arthur Jugnot, le fils du réalisateur, fait une apparition dans le film.

 

 



02/10/2012
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres