LES ENFANTS DU CINOCHE

MIGNONNES

mignonnes.jpg
France

2019
drame
1h36
date de sortie : 19 août 2020

 

Mention spéciale du jury à la Berlinale

Festival du film de Sundance :
Meilleur scénario

Meilleur réalisatrice (Maïmouna Doucouré)
César du meilleur espoir féminin
(Fathia Youssouf)

 

avec
Fathia YOUSSOUF (Aminata dite Amy)

Medina EL AIDI-AZOUNI  (Angelica)

Esther GOHOUROU (Coumba)
Hanah CAMI-GOURSOLAS (Jess)
Myriam HOMME (Yasmine)

et Bass DHEM  (El Hadj) Maïmouna GUEYE (Mariam)

 

le sujet

42.PNG
Aminata, dite Amy, 11 ans, vit dans le nord de Paris avec sa mère et ses deux petits frères.
Elle se lie d'amitié avec Angelica, qu'elle croise pour la première fois dans la laverie de son immeuble, en train de danser.

528.PNG
Fascinée par ces chorégraphies, elle se met à espionner Angelica et ses copines,  et réussit progressivement à se faire accepter.  Elle intègre le groupe de danse, dénommé « Mignonnes ».
Les préadolescentes s'exercent pour un concours, et n'hésitent pas à adopter des tenues légères, reproduisant également les chorégraphies plus ou moins suggestives de diverses vidéos. 

 

le réalisateur

Maïmouna DOUCOURE est née en 1985 à Paris. Elle est franco-sénégalaise.

Le film Maman(s), qu’elle a écrit et réalisé, a remporté de nombreux prix internationaux dont le prix du Meilleur Court métrage au Festival de Toronto au Canada, le prix du meilleur court-métrage international au Festival du film de Sundance aux États-Unis et le César 2017 du Meilleur court métrage.
En , de nouveau à Sundance, elle représente la France, parmi les quatre réalisateurs choisis dans le monde entier, et elle est parrainée par la réalisatrice afro-américaine Ava DuVernay.poijh.PNG
Forte de ce soutien, elle réalise Mignonnes, qui évoque l'hypersexualisation des pré-adolescentes à travers l’histoire d’Amy, 11 ans, et un groupe de danseuses de sa génération. Alors même que le film entend dénoncer la sexualisation précoce des jeunes filles, soumises à la dictature des apparences amplifiée par les réseaux sociaux.

 

les enfants

45.PNG
Fathia YOUSSOUF (à droite) est née le 1er août 2006 à Brest, d'une mère djiboutienne et d'un père  guadeloupéen, tous deux ingénieurs.

C'est en répondant à une annonce sur Facebook que Fathia est repérée par la réalisatrice, qui lui donne le rôle principal de  Mignonnes.

Son premier rôle est celui d’une fille de 11 ans qui se montre prête à tout pour se sentir intégrée dans une bande de filles. 

4.PNG
Seul film également pour Medina EL AIDI-AZOUNI,  Esther GOHOUROU, Hanah CAMI-GOURSOLAS, et  Myriam HOMME.

 

les commentaires

Capture.PNG

Le fim a été tourné en français et wolof.
Certaines répliques ou chants sont en espagnol;, arabe et anglais.

 

Début septembre 2020, estimant que le film risquait « d'exposer les enfants à des abus et de compromettre leur développement psychologique », le ministère de la Famille et des Affaires sociales du gouvernement turc saisit le conseil supérieur de l'audiovisuel, qui interdit sa diffusion sur Netflix.

 

Peu avant la sortie du film sur Netflix prévue le 9 septembre 2020, l'affiche et la bande-annonce promotionnelle internationale du film ont été vivement critiquées sur les réseaux sociaux pour avoir sexualisé les actrices, en utilisant une affiche différente de celle de sa sortie originale en France, représentant la dernière danse dans le film. Une pétition diffusée sur Change.org recueille 240 000 signatures.


Netflix a présenté ses excuses et a remplacé l'affiche controversée par une nouvelle, déclarant que « ce n'était pas une représentation précise du film ».

La réalisatrice s'est défendue en définissant son film comme un « cri d'alarme » après « avoir vu dans une fête de quartier des filles de 11 ans danser de façon hyper lascive ».


Une polémique naît aux États-Unis, en lien avec la première affiche et est reprise par des conservateurs proches du Parti républicain et des complotistes.

La réalisatrice Maïmouna Doucouré dénonce « une attaque contre la liberté de création » venant de personnes qui n'auraient pas vu le film. 

La polémique se poursuit en septembre 2020, 
avec l'annonce d'une poursuite de la plateforme Netflix au Texas. Malgré les menaces d'élus du Congrès, Netflix diffuse cependant le film aux États-Unis, ce qui lui vaut en une hausse des désinscriptions à son service.

 



02/05/2021
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres