LES ENFANTS DU CINOCHE

MEDEE


medee.jpg
Medea

Italie
1968
drame
1h50
date de sortie en France : 30 janvier 1970

 

avec
Franco JACOBBI (Phérès)
Gianni BRADIZI (Merméros)

Luigi MASIRONI (Jason à 5 ans)

et Maria CALLAS (Médée) Giuseppe GENTILE (Jason) Massimo GIROTTI (le roi Crésus / Créon) Laurent TERZIEFF (Le Centaure)

 

le sujet

MV5BMWRjYTJmZjYtYWI1MS00YTFiLTkzNmEtNTU4ZDEzMzIzMzJkXkEyXkFqcGdeQXVyNDE5MTU2MDE@__V1_.jpg
Médée est la fille d'un roi qui règne sur un peuple barbare et cruel dans une contrée sauvage et lointaine. Les sacrifices humains y sont un rite en usage, sous l'œil d'une toison de bélier en or qui fait figure de totem sacré.

MV5BNjdkYTljMDktZWE2ZS00ZWU5LWE0YzYtMTVlMjcyOGYyMDFhXkEyXkFqcGdeQXVyNDE5MTU2MDE@__V1_.jpg
Or, un guerrier du nom de Jason venu d'un pays plus civilisé est chargé par son propre roi de récupérer la dépouille. En le voyant, Médée tombe folle amoureuse de lui et, avec l'aide de son jeune frère, elle livre la toison à Jason et s'enfuit avec lui.

medee.PNG
Médée a refait sa vie dans la ville majestueuse de Corinthe et a donné deux enfants à Jason, Phérès et Merméros. Pourtant, le couple va mal : Jason a des ambitions pour lui et ses fils, et il décide de se marier avec la fille du roi. Ce dernier prend peur de la réaction de Médée, dont la rumeur dit qu'elle a gardé des pouvoirs mystérieux de son pays d'origine. Il décide de l'exiler.

Furieuse de perdre à la fois son mari, ses enfants et sa place à Corinthe, folle de douleur, Médée invoque ses anciens dieux et ourdit un plan pour se venger.

 

le réalisateur

 

Pier Paolo PASOLINI est né le 5 mars 1922 à Bologne
Egalement écrivain, poète, journaliste et scénariste, son œuvre artistique et intellectuelle, éclectique et politiquement engagée, a marqué la critique.

Connu notamment pour son engagement à gauche, mais se situant toujours en dehors des institutions et des partis, il observe en profondeur les transformations de la société italienne de l'après-guerre, et ce, jusqu'à sa mort en 1975.
Son œuvre suscite souvent de fortes polémiques (comme pour son dernier film, Salò ou les 120 Journées de Sodome, sorti en salles l'année même de sa mort), et provoque des débats par la radicalité des idées qu'il y exprime. Pier Paolo se montre très critique, en effet, envers la bourgeoisie et la société consumériste italienne alors émergente, et prend aussi très tôt ses distances avec l'esprit contestataire de 1968.

Avec plus de quatorze prix et neuf nominations, son art cinématographique s'impose, dès 1962 avec notamment L'Évangile selon saint Matthieu. Le Décaméron, Les Contes de Canterbury et Les Mille et Une Nuits composeront sa Trilogie de la vie.

Pier Paolo est assassiné dans la nuit du 1er au 2 novembre , sur la plage d'Ostie, près de Rome.

medée.PNG
 

les enfants

SG_0085488_Jacobbi.jpg
Il s'agit du seul film de Franco JACOBBI

et de Gianni BRADIZI.
Capture.PNG

Luigi MASIRONI a réitéré l'expérience en 1972 dans Le Grand Duel.
screenshot3.png


les commentaires

SG_0085486_Jacobbi.jpg
 

Le scénario est inspiré par le mythe de Médée, et plus particulièrement par la version qu'en a donné Euripide.

 

 

 



23/12/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres