LES ENFANTS DU CINOCHE

LES FANTOMES DU CHAPELIER


les_fantomes_du_chapelier_grd.jpgFrance
1981
drame
2h04

date de sortie : 25 mai 1982

 

avec
Fabrice PLOQUIN (Valentin)
et Michel SERRAULT (Léon Labbé) Charles AZNAVOUR (Kachoudas) François CLUZET (Jeantet) Aurore CLEMENT (Berthe) Mario DAVID (le commissaire Pigeac)

 

le sujet

imagesA3PNXFXS.jpg
Léon Labbé, un bourgeois de Concarneau, tient une boutique de chapeaux en face d'un tailleur d'origine arménienne, Kachoudas. Ce dernier suit le chapelier dans ses pérégrinations.

fdch.png
Il finit par se rendre compte qu'il est l'étrangleur de vieilles femmes qui sévit dans la région depuis deux mois. Kachoudas renonce à le dénoncer et tombe malade. Labbé finit par lui avouer la raison de ses crimes.

 

le réalisateur
images.jpg
Pour la biofilmo de Claude CHABROL, se connecter à ce lien.

 

les enfants
fpo.png
Fabrice PLOQUIN est né en 1968.
Fils d'un gynécologue, mais dont la seconde compagne est chorégraphe, de nombreux artistes viennent à la maison. C'est ainsi que le jeune garçon va découvrir le monde du spectacle.
La danse, les claquettes, la musique font  partie de son  éducation.   
fpl.png

Retenu pour
l'adaptation musicale Les Misérables, sur scène, dans lequel il interprête Gavroche, il enchaîne les films et les pièces de théâtre.
Fabrice enregistre plusieurs 45 tours, dont Le petit ventre rond et Roule roule roule (photo).

Il participe aussi au spectacle d'ouverture des Jeux Olympiques d'Albertville en 1992.
Adulte, il fut danseur, chorégraphe, parcourt  l'Europe et participe à des comédies musicales (Peter Pan, Cats). 

 

les commentaires

 

Le film est une adaptation du roman éponyme de Georges Simenon, écrit en 1947, sous le titre Le Petit Tailleur et le chapelier. Il reprit le thème l'année suivante, en modifiant la fin, sous le titre Bénis soient les humbles. Le roman qu'il publia en 1949 sous le titre Les Fantômes du chapelier offre un troisième dénouement, celui qu'a respecté Chabrol.

L'action de ce film suit de façon très stricte celle du roman. Elle a simplement été déplacée de La Rochelle à Concarneau. Certaines scènes ont été tournées à Quimper.

 

C'est  la seconde fois que Michel Serrault interprète un chapelier, après La Tête du client (1965).

 


François Cluzet tournait ici dans son troisième film.

 



02/02/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres