LES ENFANTS DU CINOCHE

LES ENFANTS DE LA CHANCE


affiche_les_enfants_de_la_chance-b0347.jpg
France

2015
comédie dramatique
1h35
date de sortie : 30 novembre 2016

 

Festival du film de Schlingel (Allemagne)

 

avec

Matteo PEREZ (Maurice Gutman)

Néo ROULEAU (Samuel)

Eliott LOBROT (Lucien)

Baptiste UHL (René Le Roux)

Camille LOUBENS (René Le Brun)
Jaouen GOUEVIC (Petit Luc)

et Philippe TORRETON (Docteur Daviel) Pauline CHEVILLER (Mademoiselle Véronique) Antoine GOUY (Monsieur Charles)

 

le sujet

les-enfants-de.jpg
Juillet 1942.

Emmené à l’hôpital de Garches pour une jambe cassée, Maurice Gutman, 12 ans, évite de justesse la rafle qui va emporter sa famille. 
les_enfants_de_la_chance_4-2f958.jpg
A l’hôpital, le docteur Daviel lui diagnostique une tuberculose et lui impose un long traitement. Et si cela n’était qu’une ruse pour éviter à Maurice d’être déporté ?

les_enfants_de_la_chance.jpg
Maurice et huit autres jeunes pensionnaires vont vivre, avec le personnel hospitalier, une expérience inoubliable, faite de preuves d’amitié, de solidarité et de courage extraordinaire.


le réalisateur


Malik CHIBANE naît le
dans la Drôme, mais grandit à Goussainville, en région parisienne.
En 1985, il travaille comme éclairagiste au théâtre de la Porte-Saint-Martin. Il reçoit un diplôme d'organisateur d'événements culturels pour ses activités au sein de l'association qu'il fonde, IDRISS. C'est alors qu'il écrit sa première fiction, qu'il tournera avec peu de moyens au format 16 mm, Hexagone, relatant la vie d'une famille immigrée arabe. Le film est gonflé en 35 mm à l'aide de subventions, et il sort dans les salles en 1994. La critique et le public l'accueillent avec enthousiasme.

Malik poursuit sa carrière en écrivant et dirigeant Douce France (1995), Nés quelque part (pour la télé, 1997), Voisins, voisines (2005), Le Choix de Myriam (téléfilm en deux parties, 2008).

sans-titre.png

 

les enfants

matteo perez.jpg
Premier film pour Matteo PEREZ. 

On le revoit dans L'heure de la sortie (2017). 

 

ob_326e92_ob-d671d1-les-enfants-de-la-chance-23.jpgNé le 10 janvier 2004, Néo ROULEAU a débuté en 2010 dans Je n'ai rien oublié de Bruno Chiche.

Suivent Caprice d'Emmanuel Mouret en 2015 et Les enfants de la chance.

 

maxime rohart.jpg
Elliot LOBROT n'est pas un amateur quand il engagé pour ce film.
On l'a déjà vu dans un court, quatre séries télévisées, Ce que le jour doit à la nuit (2012), Les reines du ring, Les enfant Lachance (2017). 

 

pauline-cheviller.jpg

Baptiste UHL (deuxième en partant de la droite) débute parallèlement au cinéma, dans ce film, et à la télévision en interprétant le rôle d'Elliot dans la série Les Grands, diffusée sur OCS City.
On le retrouve dans Les enfants Lachance.

Capture.PNG
Pour la filmographie de Camille LOUBENS, se connecter à ce lien.

566627_24.jpg
Pour la filmographie de Jaouen GOUVIC, se connecter à ce lien.

 

les commentaires

sans-lkj.png
Le scénario est tiré d'une histoire vraie, celle de Maurice Grosman, qui a publié en livre son incroyable destinée.

 

le réalisateur dénonce l’ignominie de cette période de l’occupation et du régime de Vichy. Si le sujet est grave, le récit, enveloppé de chaleur et même d’humour, ne sombre jamais dans la tristesse. Pour surmonter les obstacles tant médicaux que raciaux, ces enfants font preuve d’une vitalité qui force l’admiration et qui illumine le film de bout en bout. La grisaille du dortoir de l’hôpital est largement égayée par les sorties dans le jardin de verdure et de paix, où la barbarie semble bien lointaine. Comme dans tous les groupes, certains enfants, s’imaginant plus forts parce que plus âgés, entendent s’imposer et faire régner leur loi. Ils comprennent vite qu’ici la solidarité est la meilleure défense contre la peur et l’ennui.  Les enfants juifs , s’ils s’expriment en yiddish entre eux, finissent par abandonner leur langue d’origine pour mieux se fondre dans la masse.

a87eecf8edf8646f9dfcc23ed80a7d.jpg
Illustré de scènes réalisées à hauteur d’enfants, ce film citoyen, qui ne se contente pas  d’émouvoir ou de faire rire, mais qui peut aussi faire réfléchir sur la culture du bouc-émissaire plus que jamais d’actualité, s’adresse à toutes les générations.

 

Les enfants de la chance est aussi le titre d'une chanson de Serge Gainsbourg, qui date de 1987 et n'a, bien évidemment, absolument rien à voir.

 

 

 



18/11/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres