LES ENFANTS DU CINOCHE

LES DENTS DE LA MER

Jaws
Etats-Unis     
1975
Horreur            
2h04
Protection-des-mineurs-12.gif
date de sortie en France : 1er janvier 1976


Oscar :
Meilleure musique (John Williams)
Meilleur montage
Meilleur son
Nommé au prix du meilleur film

 

avec
Chris REBELLO (Michael Brody)
Jay MELLO (Sean Brody)
et Roy SCHEIDER (Martin Brody) Richard DREYFUS (Matt Hooper)

 

le sujet


A quelques jours du début de la saison estivale, les habitants de la petite station balnéaire d'Amity sont mis en émoi par la découverte sur le littoral du corps atrocement mutilé d'une jeune vacancière. Pour Martin Brody, le chef de la police, il ne fait aucun doute que la jeune fille a été victime d'un requin.

Il décide alors d'interdire l'accès des plages mais se heurte à l'hostilité du maire, uniquement intéressé par l'afflux des touristes.
Pendant ce temps, le requin continue à semer la terreur le long des côtes et à dévorer les baigneurs.

 
le réalisateur

Pour la biographie et la filmographie de Steven Spielberg, se connecter à ce lien.

 

les enfants

Chris REBELLO
est né le 8 août 1963. Son rôle dans Les dents de la mer est le seul de sa carrière.
Diplômé de Martha's Vineyard High School en 1981, il est retourné à son école en tant que coach de football. Son équipe gagne même une place dans le superbowl 2000.
Trois jours avant le match, en allant à la chasse avec des amis, il s'effondre après s'être plaint de se sentir mal. Malgré les tentatives pour tenter de le ranimer, Chris décède à l'âge de 37 ans.

180px-Seanbrody.jpg
Jay MELLO est né le 16 juin 1968 dans le Massachusetts.
Il s'agit de sa seule expérience en tant qu'acteur.

 

les commentaires

 

Ce film engendrera trois suites (dont une en 3D), avec plus ou moins de bonheur, mais sans Chris Rebello et Jay MELLO.


Les Dents de la mer
est adapté du roman de Peter Benchley, Jaws (mâchoires) publié en 1974. Le roman, comme le film, ont connu un succès critique et commercial mondial. Doté d'un budget de 12 millions de dollars, le film en a rapporté 470 millions dans le monde.

 

 

Les trois faux requins automates utilisés pendant le tournage sont en réalité animatroniques en polyuréthane, coûtant chacun autour de 175.000 dollars. Mesurant plus de huit mètres et pesant une tonne et demie, ils ont été réalisés par Robert A. Mattey, le créateur de la pieuvre de Vingt Mille Lieues sous les mers (1954). L'aileron dorsal de l'un d'eux a été vendu aux enchères en 2008.

 

Des scènes avec de vrais requins ont été réalisées par des photographes animaliers, en Australie Méridionale.

 

L'affiche du film, d'abord utilisée pour le livre, qui a largement contribué à son succès, est l'œuvre de l'artiste Roger Kastel.

 


29/09/2012
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres