LES ENFANTS DU CINOCHE

LES AVENTURES DE ROCKETEER


bpKDkMEpPBfjL3JdcfPXYx1uUhC.jpg
The Rocketeer

Etats-Unis
1990
aventures
1h48
date de sortie en France : 18 décembre 1991

avec
America MARTIN (Patsy)

et Jennifer CONNELLY (Jenny Blake) Billy CAMPBELL (Cliff Secord / The Rocketeer)  Alan ARKIN ( A. "Peevy" Peabody) Timothy DALTON (Neville Sinclair) Paul SORVINO (Eddie Valentine)

 

le sujet

rtyuio.jpg
Los Angeles, à la veille de la Seconde Guerre Mondiale.

Cliff Secord, un jeune cascadeur passionné d'aviation, découvre une mystérieuse mini-fusée, qui permet de voler en toute liberté dans les airs.
Il améliore l'engin avec l'aide de son fidèle mécanicien jusqu'au jour où, lors d'un meeting aérien, il sauve un pilote en détresse.

The-Rocketeer.jpg
Il devient ainsi le Rocketeer, le héros le plus énigmatique de son temps et se retrouve à la une de tous les journaux.

sans-titre.png
Cliff est embarqué malgré lui dans une pittoresque aventure mêlant la Maison Blanche et une multitude d'espions allemands. 

 

le réalisateur

 

Pour la biofilmographie de Joe JOHNSTON, se connecter à ce lien. 

 

rocketeer-Bully.png
 

les enfants

r91081.jpg

America MARTIN est née le 7 juillet 1980 en Californie.
Elle débute à l'âge de huit ans dans deux téléfilms.
Un court-métrage plus tard, elle passe et réussit le casting de Rocketeer.
Aujourd'hui, issue d'une famille d'artistes, America est peintre et sculpteur, représentée et collectionnée internationalement.
Se référant à elle-même en tant qu'anthropologue de la peinture, son sujet principal est la forme humaine. Son style distinctif mélange des motifs abstraits et indigènes et est souvent comparé aux maîtres du milieu du XXème siècle. Elle attribue ses racines colombiennes pour son esthétique et ses goûts.

30f2377943e3ff2c181bbbda8c332452--jennifer-connelly-bandeau.jpg

Pour la biofilmographie de Jennifer CONNELLY, se connecter à ce lien.

 

les commentaires

 

Le film est adapté du comics Rocketeer de Dave Stevens.

 

A la fin du film, Neville Sinclair s'écrase sur les quatre dernières lettres du Panneau Hollywood (LAND), les détruisant.
En réalité, ces quatre mêmes lettres n'ont été retirées qu'en 1949, lors de la réhabilitation du panneau. Il s'agit ici d'un clin d'oeil, et non d'une erreur.

 

les répliques cultes

 

NEVILLE SINCLAIR - Je fais mes cascades moi-même !

 

 

 

 



25/01/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres