LES ENFANTS DU CINOCHE

LE SOUFFLE AU COEUR

France / Allemagne / Italie
1970
Drame
1h58

Protection-des-mineurs-16.gif
date de sortie en France : 28 avril 1971

 
En compétition officielle au festival de Cannes
Nomination à l'Oscar du meilleur scénario

avec
Benoît FERREUX (Laurent)
Eric WALTER (le copain scout)
et Lea MASSARI (Clara, la mère) Michael LONSDALE (Père Henri) Daniel GELIN (Charles, le père) Fabien FERREUX (Thomas) 

 

le sujet
souffle.png
Dans les années 1950, Laurent, fils de gynécologue,  mène la vie normale d'un ado de 14 ans dans une famille bourgeoise de province.
Son père est souvent absent et il passe son temps à chahuter avec ses frères de 16 et 17 ans, qui le dévergondent, tout en entretenant une amitié particulière avec un petit copain scout.
SOUFFLE AU COEUR (LE)

Son plus grand réconfort reste sa mère, une belle et jeune femme d'origine italienne, joyeuse mais désenchantée par le train-train quotidien.

souviens-souffle-coeur_3_700390.jpg
Lorsque Laurent se voit atteint d'un souffle au cœur qui le pousse à aller en cure, sa relation avec sa mère se resserre plus que jamais.

 

le réalisateur

SOUFFLE AU COEUR (LE)

Pour la biographie et la filmographie de Louis MALLE, se connecter à ce lien.

 


les enfants

SOUFFLE AU COEUR (LE)

Benoît Ferreux et né le 29 septembre 1955.
Il débute dans Le souffle au cœur, puis donnera la réplique, par la suite,  à Catherine Deneuve, Marcello Mastroianni, Sylvester Stallone, Daniel Auteuil et Monica Bellucci.

 

2dc856cdf440.jpg

Seul film pour Eric WALTER (à gauche).

 

les commentaires

 

A sa sortie, ce film a suscité une grande polémique à cause de la relation incestueuse entre Laurent et sa mère, ainsi que les relations équivoques avec ses frères et un de ses jeunes copains.

 


L'inceste n'est nullement condamné dans la narration, il s'instaure doucement, au fil des évènements et n'aboutit à aucun jugement moral, ce qui est une constante dans le cinéma de Louis Malle. L'inceste est ici le fruit d'une relation amoureuse et d'un marivaudage aux allures innocentes.


Le film présente aussi une image décalée et surprenante de la bourgeoisie, très libérée sur le plan sexuel.
La mère trompe allègrement son mari. Son fils cadet, Laurent, se masturbe régulièrement dans sa chambre, mais parfois aussi avec ses frères aînés, qui l'emmènent se faire dépuceler avec une prostituée.
Quant au prêtre de l'école de garçons fréquentée par Laurent, il a une solide réputation de pédéraste.
 

 

Pour la première moitié du film, l'action se déroule à Dijon. Toutefois, les plans extérieurs du film dans cette première partie ont, en fait, été tournés à Versailles. La maison dans laquelle Laurent et sa famille vivent n'existe plus.

 

Benoît et Fabien Ferreux sont frères à l'écran, et également dans la vie.

 

les affiches du film à l'étranger

            Allemagne                             Suède

 



18/09/2012
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres