LES ENFANTS DU CINOCHE

LE ROI DES AULNES


Der Unhold
Allemagne / France
Grande-Bretagne
1996
Drame
1h58

Protection-des-mineurs-12.gif
date de sortie en France : 2 octobre 1996



avec
Caspar SALMON (Abel enfant)
Ilja SMOLJANSKI (Ephraim)
et John MALKOVICH (Abel Tiffauges) Gottfried JOHN (Chef Forrester) Marianne SAGEBRECHT (Madame Netta) Agnès SORAL (Rachel)

 

le sujet

Illuminé et simple d'esprit, le français Abel Tiffauges aime les enfants et veut se protéger contre les adultes. 

Faussement soupçonné de pédophilie, il est recruté comme soldat dans la seconde guerre mondiale, mais est très vite capturé.


Il se 
retrouve au château de Kaltenborn, un camp d'entraînement d'élite pour garçons allemands. Complètement heureux de prendre soin de ces enfants, il devient un serviteur du nazisme.
7972503.jpg
Quand il découvre enfin que ses protégés sont juste entraînés à faire la guerre, il est déjà trop tard.

 

le réalisateur

 

Volker SCHLONDORFF est né le 31 mars 1939 à Wiesbad, en Allemagne.
Il s'inscrit à l'IDHEC à Paris, mais quitte l'école pour faire un stage sur Zazie dans le métro et commence ainsi sa carrière en France, comme assistant d'Alain Resnais (L'Année dernière à Marienbad), de Jean-Pierre Melville (Le Doulos, Léon Morin, prêtre) et de Louis Malle (Le Feu follet).
En 1966, encouragé par Louis Malle, il réalise à 26 ans son premier long métrage : Les Désarrois de l'élève Törless, tiré du roman éponyme de Robert Musil. Il y révèle sa maîtrise d'une forme fluide, mature et classique, l'acuité de son étude psychologique et son sens aigu du tempo narratif. Le film obtient le Prix de la Critique internationale au festival de Cannes.


Le cinéaste obtient la reconnaissance internationale avec Le tambour (photo), tiré du chef d'œuvre d'un prix Nobel allemand : Günter Grass. Cette fresque dramatico-bouffonne délirante est récompensée par la Palme d'or à Cannes et par l'Oscar du meilleur film étranger.
Le succès planétaire du Tambour ouvre toutes les portes à Volker, bien qu'il reste fidèle à un mode de production indépendant, et à un cinéma d'auteur européen, porteur d'une noblesse culturelle, tant par le choix varié des langues de tournage (allemand, français, anglais), que par une inspiration puisée dans le patrimoine littéraire.
Il est souvent le producteur des films qu'il réalise et collabore ponctuellement avec la télévision pour boucler ses budgets. Il a par ailleurs mis en scène plusieurs téléfilms.
Continuant à adapter régulièrement des monuments de la littérature (Marcel Proust, Max Frisch, Arthur Miller, Michel Tournier etc.), Volker reste, en France, en Allemagne et aux États-Unis, attaché à un style intimiste et à ses thèmes de prédilection que sont les heures sombres de l'histoire, le pouvoir, la frustration, la révolte et la répression : Un amour de Swann, Le Faussaire, Mort d'un commis voyageur, Colère en Louisiane, Les Trois Vies de Rita Vogt, ...
Il enseigne également le cinéma et la littérature, à l'école européenne de Saas-Fee, en Suisse, notamment lors de séminaires estivaux.
En 2009, il a mis en scène la dernière pièce de Léon Tolstoï Et la lumière luit dans les ténèbres, au château de Neuhardenberg avec Angela Winkler.
Volker est l'un des représentants majeurs du Nouveau cinéma allemand des années 1960-1970 et l'un des fervents défenseurs du cinéma d'auteur européen. 

 7972488.jpg

 

les enfants


Ils sont trop nombreux et pas cités de façon précise.

 

Pour la filmographie de Caspar SALMON, se connecter à ce lien.


Il s'agit du seul film de cinéma d' Ilja SMOLJANSKI.

 

les commentaires


Le Roi des aulnes 
est adapté du roman de Michel Tournier, par Jean-Claude Carrière.

 

Un extrait du roman est cité dans Le souffle au coeur.

 

 



08/11/2012
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres