LE PETIT ROI - LES ENFANTS DU CINOCHE

LES ENFANTS DU CINOCHE

LE PETIT ROI

0_174319_ce9068ea_orig.jpgFrance
1932
comédie dramatique
1h30

N&B
date de sortie : 21 novembre 1933

 

avec

Robert LYNEN (Michel VIII, héritier du trône)

et Arlette MARCHAL (La comtesse Slasko) Béatrice BRETTY (Barbara) Jean TOULOUT (Le comte Marski) Marcel VALLEE (Storeck)

 

le sujet

0_174347_ad258e5_orig.jpg
Michel VIII, jeune souverain d'un royaume de l'Europe Centrale, de complexion délicate, souffre, confié à des mains serviles.

0_17434f_fa074004_orig.jpg
Devant l'aggravation de son état, on l'envoie en France où il retrouve sa mère exilée pour raison d'Etat.

0_174327_2710ba2f_orig.jpg
La santé lui revient, la séparation redoutée se prépare, mais par bonheur la République est proclamée. Le petit roi ne quittera plus sa maman.

 

le réalisateur


Julien DUVIVIER est né le
à Lille.
Il a marqué le cinéma français de la période 1930-1960.

C'est comme acteur de théâtre que Julien fit ses débuts en 1916.
En 1918, il entre chez Gaumont comme scénariste ou assistant. Dès l'année suivante, il réalise son premier film, Haceldama ou le prix du sang, qui cependant ne connaît qu’un succès mitigé.

Parmi les films qu’il tourne dans les années 1920, plusieurs traitent de sujets religieux, notamment Credo ou la Tragédie de Lourdes (scénario Georges d'Esparbès), L'Abbé Constantin, ou encore La Vie miraculeuse de Thérèse Martin. Sa filmographie ne restera jamais cantonnée cependant à une thématique, ni même à un style particulier et en 1926, il tourne L'Homme à l'Hispano avec Georges Galli.
Parmi ses films les plus originaux, figurent notamment , Panique et Voici le temps des assassins. Célèbre pour sa noirceur et son pessimisme, il connut cependant l'un de ses plus grands succès publics avec son Don Camillo.

Julien aura écrit ou collaboré aux scénarios de pratiquement tous ses films. Il eut des acteurs fétiches : Harry Baur, Jean Gabin — et des collaborateurs fidèles, comme Charles Spaak, Henri Jeanson, René Barjavel pour l’écriture.

0_174355_7c92b945_orig.jpg
 

les enfants

0_17432d_2facd234_orig.jpg
Robert LYNEN naît
le
à Nermier, petit village du Jura.

Il passe les premières années de sa vie dans sa province natale, où ses parents élèvent des animaux. En 1923, la famille s’installe à Paris où son père devient dessinateur industriel.

0_174357_40ea755e_orig.jpg
Robert est repéré à 12 ans par Julien Duvivier, alors qu'il est élève à l'Ecole du spectacle.
Après quelques essais, il est engagé pour le rôle principal de Poil de carotte (1932) avec Harry Baur. A la suite du succès public du film, il devient l'enfant vedette du cinéma français. Il joue notamment Rémi dans l’adaptation de Sans famille (1934), puis dans Le Fraudeur de Léopold Simons.

En 1938, il rencontre Louis Jouvet dans Éducation de Prince, rencontre qui le marque : « Il est comme un grand frère qui me mène au but » dit-il.
Le petit rouquin a alors 18 ans, et incarne Le Petit Chose d’Alphonse Daudet, filmé par Maurice Cloche, puis joue dans La vie est magnifique avec ce même réalisateur.

En 1940, à 20 ans, on peut le voir dans Espoirs de Willy Rozier, puis il part pour un chantier de jeunesse et parallèlement, intègre un réseau de résistance. En 1941, il part en tournée théâtrale et tourne son dernier film Cap au large de Jean-Paul Paulin.

Il devient sous-lieutenant des Forces françaises dans le réseau Alliance. Il effectue de nombreuses missions avant d’être arrêté par la Gestapo à Cassis, le . Torturé, il est déporté en Allemagne.
Après plusieurs mois de détention et deux tentatives d'évasion, il est condamné à mort par un tribunal militaire et fusillé le à la forteresse de Karlsruhe en Allemagne, avec quatorze autres membres de son réseau de Résistance. Il avait 23 ans.

Enterré dans une fosse commune, son corps est rapatrié en France en 1947. Il repose dans le carré militaire du cimetière de Gentilly.

Le , la Cinémathèque de la Ville de Paris devient la Cinémathèque Robert Lynen en son honneur.

 

les commentaires

0_17432f_de720033_orig.jpg

Le Petit Roi est une adaptation du roman éponyme d'André Lichtenberger, sorti en 1933.

 



10/12/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres