LES ENFANTS DU CINOCHE

LE CHAMPION (King Vidor)


196896.jpgThe Champ

Etats-Unis
1930
mélodrame
1h25
date de sortie en France: 6 janvier 1933

Oscar du meilleur acteur (Wallace Beery)

Oscar du meilleur scénario original (Frances Marion)


avec
Jackie COOPER (Dink Purcell)

et Wallace BEERY (Andy Purcell) Irene RICH (Linda Carleton) Roscoe ATES (Sponge)

 

le sujet

SG_0006891_Cooper.jpg
Dink aime son père alcoolique, l'ex-champion des poids lourds Andy Purcell, malgré ses binges fréquents, son jeu fréquent et ses conditions de vie sordides. Et il n'y a rien que Andy ne fasse pas pour son fils.
SG_0006889_Cooper.jpg
Quand il gagne un cheval de course au jeu, il l'offre à Dink et l'inscrit à une compétition hippique. Là, le petit garçon rencontre Linda Carleton, une propriétaire de cheval, et ils ont un bon contact immédiat.
Mais le mari riche de Linda se rend compte que Dink est le fils sa femme, qu'elle a abandonné quand elle et Andy ont divorcé.
wallace-beery-champ0.jpg
On propose 200 dollars à Andy pour permettre à Dink de rendre visite à Linda, mais il refuse de le laisser passer six mois chez eux.
Quand Andy perd le cheval au jeu et se retrouve en prison après une tirade ivre, il se rend compte que la place de Dink est avec sa mère.
E
n larmes, l'enfant part, mais revient à la première occasion auprès de son père. Celui-ci, déprimé, reprend l'entrainement afin d'affronter le champion du Mexique au cours d'un match de boxe. S
eul son fils croit en lui.

 

le réalisateur

vidor01_b.jpg
King VIDOR est né le
au Texas.

Cinéaste au style épique et baroque, ses réalisations ont inspiré plusieurs générations de cinéastes. De David Lean à Michael Cimino, d'Orson Welles à Martin Scorsese.

King  est dans le livre des records pour la plus longue carrière de metteur en scène de cinéma. Son premier film date de 1913 avec Ouragan sur Galveston et son dernier de 1980 : le documentaire La Métaphore.

Il est le cinéaste de fresques cinématographiques parmi les plus imposantes du XXe siècle. Sa vision ample et démiurgique du monde prend sa pleine mesure dans les films épiques dont il deviendra le spécialiste.
Quelques exemples : La Grande Parade (1925) sur la Première Guerre mondiale, La Foule (1927) intimiste mais à la vision monumentale, Le Grand Passage (1940) sur les guerres indiennes, Duel au soleil (1946), western de série B hypertrophié par D.O. Selznick et par la puissance visuelle de King, et enfin Salomon et la Reine de Saba (1958) ultime film du cinéaste et formidable péplum biblique.

D'une durée de 2h20, Une romance américaine, sa fresque sur l'industrie de l'acier (d'un budget record de trois millions de dollars) fut amputée de plus d'une demi-heure parce qu'il était urgent de multiplier les séances. Coupé sans l'aide du cinéaste, le film fut un immense échec et marqua la fin de la collaboration entre King Vidor et la MGM. Lorsqu'il évoquera cet échec dans ses mémoires, le cinéaste semblera fortement marqué par cette expérience.

On note une adaptation dispendieuse et épique de Guerre et paix de Tolstoï en 1956, comptant dans sa distribution Henry Fonda, Audrey Hepburn et Anita Ekberg.

Grand amateur de beauté et de tempéraments d'actrices, King Vidor a donné des rôles importants à Lillian Gish, Barbara Stanwyck, Bette Davis, Jennifer Jones.

En connaisseur, Vidor a aussi dirigé Clara Kimball Young, Zasu Pitts, Colleen Moore, Kay Francis, Margaret Sullavan, Sylvia Sidney, Dolores Del Rio, Paulette Goddard, Ruth Roman, Gina Lollobrigida...

Bien qu'il ne soit pas crédité au générique (et que la scène faillit être coupée), il mit en scène un moment inoubliable de l'histoire du cinéma américain : la séquenceJudy Garland chante la chanson mythique Over The Rainbow dans Le Magicien d'Oz de Victor Fleming en 1939.
King décède le 

 The-Champ-1931-3.jpg

 

les enfants

fotocena4.jpg
Jackie COOPER est né le
à Los Angeles.
Il commence sa carrière à sept ans dans une série de courts-métrages comiques. 
A l'âge de 9 ans, il devient le plus jeune acteur à être nommé à l'Oscar du meilleur acteur pour Skippy (photo).

Comme de nombreux enfants-acteurs, sa carrière connaît un passage à vide arrivée à l'âge adulte. Il se tourne vers la télévision où, de 1959 à 1962, il tient le rôle principal dans la série Hennesey.
Il réalise aussi les épisodes de nombreuses séries dont Holmes et Yoyo,  Les Têtes brûlées, Simon et Simon.

Jackie fut récompensé de l'Emmy Award du meilleur réalisateur pout la série M*A*S*H et pour The White Shadow

wallace-beery-champ0.jpg
Nommé une fois à l'Oscar du meilleur acteur, et deux fois à l'Emmy Award du meilleur acteur, il n'a jamais été récompensé.
Marié trois fois, Jackie a eut 4 enfants : John Anthony, Russel, Julie et Cristinan.
encyclo_illustre_1347456398.jpg
Il renoue avec la célébrité grâce au rôle du rédacteur en chef du Daily Planet, Perry White, dans la saga Superman (photo, de 1978 à 1987) avec Christopher Reeve.
Il meurt le 3 mai 2011 à 88 ans.

 

les commentaires
SG_0006890_Cooper.jpg
Ce film, devenu un classique, est l'un des premiers melodrames sur la boxe.


Il existe un remake sorti en 1979.

 

 



01/07/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres