LES ENFANTS DU CINOCHE

LA FAUTE A FIDEL

FAUTE A FIDEL (LA)

France
2005
Comédie dramatique
1h39

Protection-des-mineurs-10.gif
date de sortie : 22 novembre 2006


Prix Michel d'Ornano au Festival du film américain de Deauville

Prix fiction au Festival international du film d'histoire de Pessac
Prix du meilleur film au Festival du film de la Réunion
Sélection au Festival de Sundance
 

 

avec
Nina KERVEL (Anna)
Benjamin FEUILLET (François, le petit frère)
et Julie DEPARDIEU (Marie, la mère) Stefano ACCORSI (Fernando, le père)

 

le sujet


Paris, 1970.
Anna, 10 ans, et son petit frère François, 6 ans, mènent une vie aisée et équilibrée dans une maison bourgeoise avec leurs parents, Marie, une journaliste sensible à la cause féminine et Fernando, un avocat espagnol ayant fuit l'Espagne franquiste.

Pourtant un jour, la tante et la cousine d'Anna, Marga et Pilar, viennent se réfugier en France suite à la disparition de Quino, le mari de Marga et militant communiste.
Cette arrivée va bouleverser le petit quotidien de la famille.

 

le réalisateur

FAUTE A FIDEL (LA)

Premier long-métrage de Julie GAVRAS, après des études supérieures de lettres (Hypokhâgne, Khâgne), de droit, puis un doc : Le Corsaire, Le Magicien, le Voleur et les Enfants.
Suivront 3 fois 20 ans (2011, dont elle a écrit le scénario) et un doc pour la télé.
Elle est la fille du réalisateur engagé Costa-Gavras
.

 

les enfants


Premier film pour Nina KERVEL (à droite) et Benjamin FEUILLET (à gauche).
Le talent de la première, d'un naturel et d'une désinvolture totale, éclate à chaque scène. Son regard est empreint d'une dureté troublante. 

 

les commentaires

 

Le Fidel du titre est Fidel Castro.

Lorsque Fernando présente Anna à ses amis, il la surnomme la "momia".
Les "momios" étaient, au Chili, les opposants de droite du gouvernement Allende.

 

La soirée électorale mise en scène dans le film, où Fernando annonce avec enthousiasme le score "51%", est la victoire du parti Unidad Popular d'Allende aux élections municipales chiliennes d'avril 1971.


répliques cultes

 

CECILE - Moi, je sais pourquoi elle va pas au catéchisme : ses parents sont devenus des beatnik-hippies. Ils ont plus leur belle maison. Ils sont dans un tout petit appartement avec plein de monde partout, et ils mangent des choses bizarres...
En plus, ses parents, ils se promènent tous nus !

 

les affiches du film à l'étranger

           Turquie                         Japon

 



07/11/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres