LES ENFANTS DU CINOCHE

L'EAU A LA BOUCHE

b08ade4e-f142-46d5-9426-bc063004d817_2.jpgFrance

1959
comédie romantique
1h25
date de sortie : 20 janvier 1960

 

avec

Florence LOINOD (Florence)
et Bernadette LAFONT (Prudence) François BRION (Miléna) Alexandra STEWART (Séraphine) Jacques RIBEROLLES (Robert) Gérard BARRAY (Miguel) Michel GALABRU (César)

 

le sujet

l-eau-a-la-bouche_41984_29476.jpg
Le chassé-croisé amoureux entre trois couples dans un magnifique château néo-baroque des Pyrénées-Orientales, sur fond de musique de Gainsbourg et de sa chanson L'eau à la bouche omniprésente. 

 

le réalisateur

D'abord journaliste et critique de cinéma à La Revue du cinéma, entre 1947 et 1949, Jacques DONIOL-VALCROZE fonde, en 1951, les Cahiers du cinéma avec André BazinJoseph-Marie Lo Duca, et l'appui financier de Léonide Keigel.
A la fin des années 1950, il devient réalisateur, et tourne des films à tonalité caustique, à l'exception de son dernier, La Maison des bories, plus romantique.

Jacques a également beaucoup tourné en tant qu'acteur à la télévision, après avoir fait ses premières armes au cinéma dans le rôle principal, ainsi que celui du narrateur, pour Le Bel Âge de Pierre Kast.

En 1960, il signe le Manifeste des 121, déclaration sur le « droit à l'insoumission » dans le contexte de la guerre d'Algérie.

Il a été marié à l'actrice Françoise Brion dont il a eu deux enfants : Simon Doniol-Valcroze devenu acteur, et Diane Doniol-Valcroze devenue réalisatrice et scénariste.

En 1982, il réalise le clip de la chanson de Dalida Confidences sur la fréquence.

Jacques meurt à 69 ans, d'une rupture d'anévrisme, en 1989. Président du jury du festival de la télévision FIPAIl assistait à la projection d'Une saison de feuilles de Serge Leroy, dans lequel il interprétait un réalisateur.

 

172971.jpg
 

les enfants 

Capture.PNG
Seul autre rôle pour Florence LOINOD dans La Dénonciation, l'année suivante, sous la direction du même réalisateur.

l-eau-a-la-bouche.jpg


les commentaires

Château_d'Aubiry.jpg

Le scénario est signé Jacques Doniol-Valcroze et Jean-José Richer.

 

A la caméra on retrouve un certain Claude ZIdi.


Le film a été entièrement tourné à Céret, dans les Pyrénées-Orientales, essentiellement au château d'Aubiry, à l'exception d'une scène tournée à Perpignan.

 

 

 

 

 



27/02/2021
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres