LES ENFANTS DU CINOCHE

Jackie COOGAN

 
Jackie Coogan, de son vrai nom John Leslie
Coogan Jr, naît le 26 octobre 1914 à Los Angeles, en Californie.

 

Dès ses 5 ans, ses parents le font déjà participer aux pièces de vaudeville au théâtre.

 

En 1919, Charlie Chaplin est à la recherche d'un gamin pour l'un des deux rôles principaux du film Le kid. Jackie est sélectionné. Ce rôle lui permet l'ouverture des portes des studios. Le film obtient un succès considérable et mondial.

Dès les années 20, Jackie fait déjà partie des enfants-stars les plus populaires des Etats-Unis comme Anita Louise, Wesley Barry, Philippe de Lacy, ou encore Jack Coghlan Jr.

 

Déjà on lui propose des rôles de qualité malgré son très jeune âge : Henry Peck dans Peck's Bad Boy (1921) de Sam Wood, Oliver Twist en 1922 face au jeune Lon Chaney, et Tim Kelly dans The Rag Man (1925).

 

Alors au sommet de sa carrière, Jackie est "The child star of Hollywood". Tout le monde se l'arrache. Il gagne des millions de dollars et travaille pour plusieurs studios en indépendant : First National, la MGM, Lesser et Universal. Grâce à ses gains, avec ses parents, il monte sa propre société de production : Jackie Coogan Productions.


A partir de 1927, sa carrière se tasse déjà alors qu'il n'a que 13 ans. Hé oui, Jackie grandit comme n'importe qui et le public ne voit plus le gamin du Kid.

 

Après une pause de 3 années, il réapparait en 1930 et tourne dans son 1er parlant : Tom Sawyer (photo) de John Cromwell, où il obtient le rôle titre. Il joue également avec Junior Durkin et la jeune Mitzi Green.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis c'est au tour de Huckleberry Finn (1931) avec le même casting principal d'être porté à l'écran. Jackie reprend son précédent rôle.
Bien que les films ne soient pas des échecs, ce ne sont pas des succès non plus. Sa popularité n'atteint plus le même niveau qu'au muet.

 

Entre temps, ses parents divorcent. Sa mère se remarie avec Arthur Bernstein qui deviendra le manager de Jackie.
Le 4 mai 1935, Jackie se trouve dans la voiture avec Junior Durkin lorsqu'arrive l'accident. Son père et son meilleur ami meurent sous ses yeux. Jackie est physiquement et psychologiquement touché.

 

A sa majorité, il est censé avoir le droit de toucher l'argent perçu au cours de sa carrière mais sa mère objecte. Il porte plainte au tribunal contre le couple et obtient gain de cause. Il avait tout de même amassé une fortune de 4 millions de dollars. Le temps de la procédure est long. En 1939, le jugement est enfin rendu et il peut percevoir sa fortune mais, à sa grande surprise, il ne reste plus que 126 000 dollars.

 

Suite à ce scandale, et dans l'intérêt des enfants-stars, la loi Coogan a été instaurée. Elle empêche toute personne d'avoir accès aux comptes des enfants jusqu'à leur majorité, afin de ne pas dilapider leur argent.

 

Lors de la Seconde Guerre mondiale, Jackie s'engage dans l'armée comme d'autres stars de l'époque. En même temps, il tourne dans quelques films à moindre budget pour vivre.

 

Durant les années 50 et jusqu'aux années 80, il apparaît principalement à la télévision. Il tourne dans un nombre incalculables de séries.

En 1972, Chaplin et ses amis reviennent aux Etats-Unis. Jackie est bien entendu invité car son mentor reçoit un oscar honorifique pour l'ensemble de sa carrière avant de repartir pour la Suisse retrouver sa famille.

 

En 1984, Jackie apparaît pour la dernière fois dans le film The Prey où il incarnait Lester Tile.

 

Au cours de sa vie, il fut marié à 4 reprises et eut 4 enfants.

 

Jackie est décédé d'une crise cardiaque le 1er mars 1984 à Santa Monica, en Californie.

 



23/07/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres