LES ENFANTS DU CINOCHE

GUMMO



b3cef99a5318f9867c030f542eac091e.jpgEtats-Unis
1996
comédie dramatique
1h35
16 ans.png
date de sortie en France : 9 juin 1999


avec

Jacob REYNOLDS (Solomon)

Nick SUTTON (Tummler)

Jacob SEWELL (Bunny Boy)

et Carisa GLUCKMAN (Helen) Harmony KORINE (Le garçon sur le canapé)

 

 

le sujet

gummo02.jpg
Les habitants de Xenia, dans l'Ohio, restent traumatisés par une tornade qui frappa leur ville.

MV5BMTM0MTg1Mzg2OF5BMl5BanBnXkFtZTcwNTUwNjQ0NA@@__V1_SY1000_CR0015021000_AL_.jpg
Solomon et Tummler, deux adolecents livrés à eux-mêmes, passent leur temps à tuer des chats pour les vendre à un boucher, ou à sniffer de la colle.

174_cinemovies_2e4_c10_89163581ef703ff6509148134a_movies-18469-4.jpg
Un autre garçon, portant de grandes oreilles de lapin, Bunny Boy, traverse le film d'une manière énigmatique, jouant de l'accordéon, ou urinant du haut d'un pont sur les voitures.  

 

le réalisateur

shutterstock_7526937ai.jpg
Harmony KORINE est né le 4 janvier 1973 en Californie, et grandit à Nashville.

Gummo est le premier long-métrage qu'il écrit et réalise.
Harmony est connu pour avoir participé en 1995 à l'écriture du film Kids de Larry Clark, et à celle de Ken Park en 2002, du même réalisateur.
Dans sa filmo en tant que réalisateur,  notons Julien Donkey-Boy (1999), Mister Lonely (2007), et Spring Breakers (2012).
Harmony a également réalisé une flopée de courts-métrages, et des vidéo-clips pour Sonic Youth, Bonnie Prince Billy, Cat Power, Die Antwoord, The Black Keys, Rihanna.

 

 

les enfants
MV5BMTY2NjY0NDY4Nl5BMl5BanBnXkFtZTcwMDYwNjQ0NA@@__V1_SY1000_CR0015091000_AL_.jpg
Jacob REYNOLDS est né le à St. Petersburg, en Floride.
Il a débuté à l'âge de dix ans dans Graine de Star, aux côtés de MIchael J. Fox. Dans
Aux bons soins du Dr Kellogg (1994), il incarne le personnage joué par Anthony Hopkins enfant. 
Après Gummo, trois ans plus tard, Jacob enchaîne avec Casses en tous genres (1998), Pour l'amour du jeu (1999), parmi de nombreux longs-métrages inédits chez nous.
Jacob change d'orientation en devenant adulte. Il s'essaye à la production, à la scénarisation, à la réalisation de court-métrages.

0_1bdb55_4917ec01_orig.jpg
Né à Portland, dans l'Oregon, il s'agit du seul film de Nick SUTTON (à gauche). 

MV5BMzRiZWFhNWItZmUwNS00YTNlLWJkMWUtNTI2MTljZGEwZTcwXkEyXkFqcGdeQXVyNTQ4ODA2NzQ@__V1_.jpg
Un autre film inédit et un court complètent la filmographie de Jacob SEWELL.

les commentaires

La plus grande partie du film a été tournée à Nashville, dans le Tennessee, avec des acteurs débutants ou très peu expérimentés. Les moyens techniques utilisés sont rudimentaires, et le réalisateur amplifie encore l'effet amateur en accentuant volontairement les bougés ou les surexpositions.

Le titre du film semble faire référence à Gummo Marx, le moins connu des Marx Brothers, qui quitta la scène avant la célébrité du groupe.

 

Entre images de violence gratuite et moments de la vie quotidienne étrangement décalés, le réalisateur met en scène des américains en perte de repères. Le film semble rendre hommage aux oubliés de la société américaine et une certaine poésie se dégage, soutenue par une bande-son hétéroclite, mêlant à la fois des ballades traditionnelles américaines à la musique Metal.

 


Images crues qui font "vrai", pas ou peu de maquillage pour plus de réalisme, des costumes au plus près de la réalité (créés par Chloé Sévigny), décors vraisemblables de lieux délabrés ou de maisons insalubres, problèmes sociaux récurrents à l'intérieur des familles  : tout y est pour décrire la misère sociale au sein du pays qui était la première puissance économique mondiale dans les années 1990.

 

Gummo est un film d'avant-garde pour le cinéma américain.

 

 

 



22/08/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres