LES ENFANTS DU CINOCHE

GENTE DE BIEN


0_12030c_1c3a86b7_orig.jpg
France / Colombie

2013
drame
1h26
date de sortie en France : 18 mars 2015

 

Lauréat de la Fondation Gan pour le Cinéma

Grand prix du meilleur film au festival international du film de Flandre-Gand
Horizon award au festival international du film de San Sebastián

Prix spécial du jury, première œuvre au festival du film de La Havane

 

avec

Bryan SANTAMARIAB (Eric)
Santiago MARTINEZ (Francisco)

et Carlos Fernando PEREZ (Gabriel, le père d'Eric) Alejandra BORRERO (Maria Isabel)

 

le sujet
0_12033a_968eaa27_orig.jpg
Eric est un garçon de 10 ans, buté et timide, dont la mère, qui ne peut plus matériellement s’occuper de lui, se décharge subitement de lui sur son père, Gabriel, que l'enfant a très peu connu. L'homme vit pauvrement à Bogota dans un minuscule appartement, travaillant au noir comme menuisier au jour le jour.

0_12032e_516c30c4_orig.jpg
Les premiers temps sont difficiles entre le garçon et son père, l'un et l'autre n'ayant que peu de points communs, ils se découvrent peu à peu. Mais leur situation matérielle est précaire.

A l'occasion d'un contrat du père chez une riche enseignante, Maria Isabel, les choses vont changer. La grande bourgeoise veut sincèrement aider Eric et son père. Elle se prend d'affection pour le garçon qui va de son côté essayer de se lier d'amitié avec le fils de cette dernière. Mais la différence de milieu social vient rapidement se dresser comme un obstacle insurmontable entre ces relations.

 

le réalisateur

sans-titre.png
Franco LOLLI est né le
.

Né en Colombie, il y obtient son baccalauréat, puis poursuit des études de réalisation cinématographique en France, à l'université Paul-Valéry à Montpellier, puis à l'Université Sorbonne Nouvelle et enfin à La Fémis, à Paris dont il sort diplômé en 2007.
Son court métrage — autobiographique — de fin d'études Comme tout le monde (2006) remporte notamment le Grand Prix du Festival de Clermont-Ferrand

Franco réalise un autre court métrage, Rodri, qui décroche également plusieurs prix, puis réalise son premier long, Gente de bien, présenté à la Semaine de la critique à Cannes en 2014, nominé dans plusieurs festivals internationaux et qui reçoit plusieurs prix.

0_12033c_af67a0bf_orig.jpg

 

les enfants

0_120344_ba6a5538_orig.jpg
Seul film pour Bryan SANTAMARIA qui, s'il à l'âge de son rôle, est né en 2003.

225985_jpg-c_162_216_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
Première expérience pour Santiago MARTINEZ, transformé l'année suivante avec Ready 2 die (inédit). 

 

les commentaires


Le titre du film est basé sur un jeu de mots en espagnol : Gente de bien qui peut signifier gens qui font le bien ou gens qui ont du bien.


Comme le déclare le réalisateur dans le dossier de presse, le sujet du film lui a été inspiré par un épisode de sa vie : « L’histoire est née de mes souvenirs d’enfance. J’ai eu une courte amitié avec le fils d’un humble charpentier que ma mère engageait souvent pour qu’il répare quelques meubles de la maison. Le temps d’un été, le fils du charpentier a passé toutes ses journées chez moi, et nous sommes devenus amis. Mais avec mon retour à l’école et à mes amis riches, est aussi revenue la réalité : notre lien n’allait pas durer. »

 



11/03/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres