LES ENFANTS DU CINOCHE

Dinara DROUKAROVA

 

Née le 3 janvier 1976, Dinara Droukarova fait ses débuts au cinéma à douze ans dans It was near sea en 1988, mais elle est révélée deux ans plus tard par le long-métrage de Vitali Kanevski Bouge pas, meurs, ressuscite (photo). Le film bouleverse le festival de Cannes et y obtient la Caméra d'or en 1990.
Elle retrouve le cinéaste russe pour Une vie indépendante, puis le documentaire Nous, les enfants du XXème siècle.

 

Si Dinara Droukarova tourne en 1998 Des monstres et des hommes avec un autre jeune réalisateur soviétique, Aleksei Balabanov, c'est en France que la comédienne choisit de poursuivre sa carrière.
Elle apprend le français en 1995, au cours du tournage du Fils de Gascogne dans lequel elle a  pour partenaires ses aînées venues du froid, Macha Méril et Marina Vlady.

dinara-droukarova.jpg

Désormais installée à Paris, Dinara Droukarova apparaît en 2003 dans Petites coupures de Pascal Bonitzer. Mais l'actrice est surtout remarquée la même année dans Depuis qu'Otar est parti, portrait de trois générations de femmes en Georgie réalisé par Julie Bertuccelli. Son interprétation tout en nuances lui vaut le prix Michel Simon et, en 2004, une nomination au César du meilleur espoir  féminin.
Elle a également interprété la mère de l'homme à la tête de chou dans Gainsbourg : vie héroïque.

 



27/07/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres