LES ENFANTS DU CINOCHE

DANTON

sans-titre.pngFrance / Pologne
1982
biopic
2h16
date de sortie en France : 12 janvier 1983


Prix Louis-Delluc

BAFTA du meilleur film en langue étrangère

London Critics Circle Film Award du meilleur réalisateur (Andrzej Wajda)

Montréal World Film Festival du meilleur acteur (Gérard Depardieu)

National Society of Film Critics Award du meilleur acteur (Gérard Depardieu)

Polish Film Festival du meilleur réalisateur (Andrzej Wajda)

dantonx.jpg
César :

Meilleur réalisateur (Andrzej Wajda)

Nommé au prix du meilleur acteur (Gérard Depardieu)

Nommé au prix du meilleur film

Nommé au prix du meilleur son (Jean-Pierre Ruh, Dominique Hennequin, Piotr Zawadzki)

Nommé au prix de la meilleure adaptation (Jean-Claude Carrière)


avec
Angel SEDGWICK (Le frère d'Eleonore)

et Gérard DEPARDIEU (Danton) Wojciech PSZONIAK (Robespierre) Anne ALVARO (Eléonore Duplay) Patrice CHEREAU (Camille Desmoulins) Lucien MELKI (Fabre)

 

le sujet

2711_1.jpg
Paris en 1794. C'est la première partie de la Terreur, où les moins extrémistes sont menés à la guillotine.

bd25e7b6ed461a5b97d052856bb62793.jpg
Le député montagnard Danton a quitté sa retraite d'Arcis-sur-Aube, et gagné la capitale pour appeler à la paix et à l'arrêt de la Terreur.

Capture.PNG
Populaire, appuyé par la Convention et des amis politiques qui ont de l'influence sur l'opinion (notamment le journaliste Camille Desmoulins), il défie Robespierre et le puissant Comité de salut public.


le réalisateur

wajda.png
Andrzej WAJDA naît d'une mère institutrice et d'un père officier, le 6 mars 1926 à Suwalki, en Pologne.

Il perd son père en 1940, tué lors du massacre de Katyń, commis par les Soviétiques, et camouflé en crime de guerre allemand.
Andrzej s'engage deux ans plus tard, à 16 ans, dans la résistance contre l'occupant nazi, au sein de l'armée de l'intérieur polonaise, Armia Krajowa.

À la fin de la guerre, il fait des études de cinéma à l'Académie des beaux-arts de Cracovie, puis à Łódź, dont il fréquente l'école de cinéma.

Il passe à la réalisation avec Une fille a parlé, en 1955, où il rompt déjà avec le ton partisan des productions de l'époque. En plus de ce film, Wajda se fait remarquer à cette époque par deux autres films qui mettent en avant la destinée de la génération des Colombs : Ils aimaient la vie (1957) et Cendres et Diamant (1958).

En 1972, il est appelé à présider l'Union des cinéastes polonais.

Il est aussi metteur en scène de théâtre.

Proche des idées libérales de Solidarność, il se lie d'amitié avec Lech Wałęsa qui le nomme au comité des citoyens auprès du syndicat en 1988.
Il a souvent été ennuyé par la censure, pour sa critique virulente des méthodes utilisées sous le stalinisme, et pour l'évocation d'une Pologne en crise, aspirant à la liberté et à la démocratie ; sujets qu'il traite notamment dans son diptyque, L'Homme de marbre et L'Homme de fer, tourné durant les premiers événements provoqués par le syndicat Solidarność

Andrzej n'en est pas moins resté une sommité artistique et une instance morale pour son pays, avant comme après l'ère communiste.

Il a siégé au premier sénat élu librement en 1989.

Son œuvre cinématographique a été récompensée au plus haut niveau : Prix spécial du jury et une Palme d'or à Cannes, deux Ours d'argent à Berlin, deux Césars et un prix Louis-Delluc, trois BAFTA au Royaume-Uni et un Oscar d'honneur à Hollywood
Andrzej est mort le à Varsovie.

 

les enfants

Capture.PNG
Il s'agit du seul film d'Angel SEDGWICK.

 

les commentaires

 

Le film est adapté d'une pièce de théâtre.

 

Roland Blanche, Roger Planchon, Jacques Villeret et Wladimir Yordanoff complètent le casting.

 danton.jpg
Le film est une œuvre doublement historique : à travers l'évocation du printemps 1794 de la Terreur, le réalisateur a surtout fait un film sur la Pologne de 1982.
Andrzej Wajda  restitue avec une précision documentaire les décors, les costumes et accentue l'atmosphère oppressante de Paris en mars-avril 1794 sous la Terreur. Mais il détourne ce contexte historique — avec parfois des anachronismes et des modifications — pour dresser un portrait politique de la Pologne en 1982, au moment où le régime communiste vient d'interdire le jeune syndicat Solidarnosc et d'arrêter ses principaux dirigeants.
 



24/07/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres