LES ENFANTS DU CINOCHE

Claude LELOUCH

Claude Lelouch est né le 30 octobre 1937 à Paris, dans le 9e arrondissement.

 

Père de sept enfants (Simon, Sarah, Salomé, Sabaya, Sashka, Shaya et Stella), il a été marié trois fois, avec Christine Cochet en 1967, Marie-Sophie Pochat en 1986, et Alessandra Martines en 1995.

 

Fils d’un père juif algérien et d’une mère catholique, convertie au judaïsme par amour, en 1942, tandis que son père est à Alger, Claude et sa mère sont en France et recherchés par la Gestapo. Sa mère le cache dans des salles de cinéma. Naîtra une grande histoire d’amour avec le cinéma qui ne le quittera pas...

 

Suite à son échec au baccalauréat, son père lui offre une caméra pour lui redonner une chance. Claude débute sa carrière en tournant des reportages journalistiques (Une ville pas comme les autres, USA en vrac...). Il est notamment l'un des premiers à filmer la vie quotidienne en URSS, la caméra cachée sous son imperméable. Ce reportage, Quand le rideau se lève, lui permet de gagner de quoi créer sa société de production Les Films 13. Pendant ce reportage, il se retrouve aux studios Mosfilms, sur le tournage d'un film qui allait changer sa vie : Quand passent les cigognes de Mikhaïl Kalatozov. Ce film lui donnera le goût de la mise en scène.

 

Par la suite, Claude continue à filmer beaucoup de manifestations sportives comme le Tour de France ou les 24 Heures du Mans.

 

En rentrant de Moscou, il fait son service militaire au service cinéma des armées, tourne d’abord comme caméraman d’actualités, puis ensuite comme metteur en scène. Claude Lelouch réalise sept films destinés aux militaires.

LELOUCH Claude

En 1960, Claude Lelouch se lance dans la production de son premier long-métrage Le Propre de l'homme. Il dit lui-même avoir commis toutes les erreurs que l’on pouvait faire sur un premier film. Tellement d’erreurs que la critique dans Les cahiers du cinéma commençait ainsi : « Claude Lelouch, retenez bien ce nom, vous n'en entendrez plus jamais parler ». S'ajoute à cet échec le décès de son père, quelques jours après la première projection désastreuse du film à la cinémathèque française.

 

Pour remonter la pente, Claude Lelouch se retrouve réalisateur de scopitones, l’ancêtre du clip. Il met ainsi en images une centaine de chansons, parmi les plus populaires de l’époque. Lelouch fait tourner Jeanne Moreau, Claude Nougaro, Johnny Halliday, Dalida, Claude François… et dit avoir appris, pendant cette l’expérience, la force de la musique dans un film.

 

En 1962, L'Amour avec des si, retient l'attention de la critique suédoise. L’année d’après, Claude Lelouch réalise un film de commande : La Femme spectacle, censuré pour ses jugements misogynes.

 

En 1964, Une fille et des fusils, tourné en trois semaines avec une bande de copains (dont Amidou, Pierre Barouh et Jean-Pierre Kalfon), trouve un premier public. Derrière ce petit succès, Claude Lelouch enchaîne avec Les grands moments. La suite de Une fille et des fusils ne sortira jamais,

Lelouch, déprimé, part en pleine nuit pour Deauville. Lorsque le jour se lève, face à la mer, au volant de sa voiture, il entrevoit une jeune femme et son enfant sur la grève. C’est en s’avançant très lentement vers eux qu’il tente de reconstituer et de savoir ce que cette femme est venue faire si tôt sur cette plage… Petit à petit, le scénario de Un homme et une femme est en train de naître.

 

Claude Lelouch a du mal à réunir des fonds pour faire son film, surtout après plusieurs échecs. Jean-Louis Trintignant est confiant en ce jeune homme dynamique qu’il considère comme le meilleur directeur d’acteur avec qui il a pu travailler.

En mai 1966, Un homme et une femme est intégré in extremis à la sélection cannoise alors que la liste était close. Son film reçoit la Palme d'or, marquant le début d'une remarquable ascension dans le monde du cinéma pour ce jeune homme de vingt-neuf ans.

 

Après Un homme et une femme, Claude Lelouch croule sous les propositions, notamment pour réaliser à Hollywood. Le soir même de la cérémonie des Oscars, Lelouch clame son envie de continuer à faire des films en France.

 
 LELOUCH Claude

En 1967, après le succès mondial de Un homme et une femme, Claude Lelouch prépare son nouveau film, Vivre pour vivre, avec Yves Montand, et Annie Girardot. Pendant le tournage, il tombe amoureux de la comédienne avec qui il vivra une histoire d’amour, gardée longtemps secrète.

 

Vivre pour vivre est un nouveau succès planétaire. On demande alors à Claude Lelouch de réaliser le documentaire officiel des Jeux Olympiques de Grenoble en 1968. Ce film, 13 jours en France, sélectionné pour le Festival de Cannes, ne sera jamais projeté au Festival : Les évènements de mai 1968 mobilisent la France et les cinéastes.

 

La même année, Lelouch se lance dans un sujet épineux pour l’époque avec La Vie, l'Amour, la Mort, un plaidoyer contre la peine de mort.

 

En 1969, Claude Lelouch retrouve Annie Girardot pour Un homme qui me plaît avec Jean-Paul Belmondo : une actrice et un compositeur se rencontrent pendant un tournage aux États-Unis. Une vraie passion, mais qui ne peut malheureusement pas durer. A noter qu'il s'agit du seul film où les deux acteurs se donnent la réplique.

En 1970, Claude Lelouch fait appel à Jean-Louis Trintignant pour incarner Le voyou dans son nouveau film. Il y fait aussi tourner Charles Denner et Aldo Maccione.
En 1971, Claude Lelouch décide de réaliser un tout petit film avec une nouvelle caméra 16 mm. Avec ses amis Amidou, Charles Gérard, Francis Lai, Catherine Allégret et son chef-opérateur Jean Collomb, il réalise Smic, Smac, Smoc , qu'il tourne en une semaine pour moins de 200.000 francs.

 

Lino Ventura, Jacques Brel, Charles Denner, Charles Gérard & Aldo Maccione sont les héros de L'aventure c'est l'aventure ! (1972) Le film est un succès et accède au rang de film culte.

 

En 1973, Claude Lelouch écrit un rôle sur mesure pour Lino Ventura avec La Bonne Année. La rencontre improbable entre un truand macho, généreux et analphabète et une intellectuelle très romantique et surtout très libérée, interprétée par Françoise Fabian. La Bonne Année était l'un des films préférés de Stanley Kubrick.

LELOUCH Claude
 

En 1974, Claude Lelouch enchaîne avec Toute une vie, puis Mariage. L'année d'après, il fera tourner Michèle Morgan dans Le Chat et la Souris avec Serge Reggiani. La même année, Claude Lelouch réalise Le Bon et les Méchants avec Jacques Dutronc et l'un des acteurs fétiches Jacques Villeret.

 

Claude Lelouch retrouve Anouk Aimée et tourne pour la première fois avec Catherine Deneuve dans Si c'était à refaire (1976). Avec les restes de pellicule du tournage, il réalise un court-métrage qui deviendra culte : l'histoire d'un type en retard à un rendez-vous qui commet plein d'infractions pour arriver à l'heure. Ce court-métrage, C'était un rendez-vous ouvre le documentaire D'un film à l'autre.

 

Lelouch part tourner aux Etats-Unis Un autre homme, une autre chance (1977) avec James Caan et Geneviève Bujold.

 

En 1978, Claude Lelouch retrouve Charles Denner et Jacques Villeret pour Robert et Robert : "Je sentais que Jacques Villeret allait devenir une immense vedette". C'est d'ailleurs en interprétant le rôle de Robert qu'il recevra son premier César.

 

Retrouvailles avec Jacques Dutronc et Catherine Deneuve pour À nous deux (1979), un film qui ne convainc toujours pas le réalisateur aujourd'hui.

LELOUCH Claude

Claude Lelouch décide de tout miser sur un nouveau projet, peut-être son projet le plus ambitieux jusqu’alors : Les Uns et les Autres. Les Uns et les Autres en compétition au Festival de Cannes. Si la critique a ricané sur moi autant que sur Béjart, le public qui a toujours une âme d’enfant, lui, a follement applaudi ce film, qui est un succès.

 

Claude Lelouch s’apprête à tourner son nouveau film Édith et Marcel, sur l’histoire d’amour d’Édith Piaf et Marcel Cerdan, avec Évelyne Bouix et Patrick Dewaere. Une histoire devenue mythique par la mort brutale de Cerdan dans un accident d’avion. Une vraie tragédie grecque qui allait cruellement se répéter avec le suicide inexpliqué de Patrick Dewaere au moment précis où il allait justement incarner le rôle du boxeur. Lelouch pense annuler le tournage de ce film, le reporte, puis le tournera finalement plus tard avec le fils de Marcel Cerdan. Marcel Cerdan Jr donne au film une authenticité. Mais ce que Claude n’attendait surtout pas, c’est le terrible échec commercial du film.

 

En 1984, Claude Lelouch réalise Viva la vie, qui réunit Charlotte Rampling, Michel Piccoli, Jean-Louis Trintignant, Évelyne Bouix, Charles Aznavour, Anouk Aimée, Charles Gérard & Raymond Pellegrin, est un succès !

 

En 1985, sort sur les écrans Partir, revenir, avec Annie Girardot, Jean-Louis Trintignant, Richard Anconina, Évelyne Bouix, Michel Piccoli et Françoise Fabian. Un film qui superpose les époques avec une narration éclatée, le tout dirigé par le concerto pour piano de Rachmaninov, pour être constamment dans l’émotion. Arrive dans ce film une idée qui évoluera peu à peu dans l’esprit de Lelouch et dans ses films : le thème de la réincarnation.

LELOUCH Claude

Un homme et une femme : Vingt ans déjà ! (1986). Anouk Aimée et Jean-Louis Trintignant forment à nouveau le couple mythique de Un homme et une femme. Claude Lelouch considère cette suite comme une erreur de sa part.

 

L’année d’après, il décide de faire simple pour son nouveau film Attention bandits ! avec Jean Yanne, Patrick Bruel, et Marie-Sophie L., qu'il vient d'épouser.

Malgré le succès d’Attention bandits !, Claude s'est bizarrement senti une nouvelle fois au creux de la vague. Sans le savoir, il va tirer de cette dépression un des plus grands succès de sa carrière : Itinéraire d'un enfant gâté. Tourné aux quatre coins du monde, Itinéraire d'un enfant gâté (1989) réunit à l’écran Jean-Paul Belmondo, Richard Anconina, Marie-Sophie L. & Lio. Avec ce film, on fait le tour du monde, tourné dans des endroits de rêve et paradoxalement, la scène dont tout le monde se souviendra a été tournée à Paris dans une chambre de bonne (le fameux face à face entre Bébel et Anconina).

LELOUCH Claude
 

Il y a des jours... et des lunes (1990) réunit Gérard Lanvin, Patrick Chesnais, Vincent Lindon, Annie Girardot, Marie-Sophie L., Jacques Gamblin, Gérard Darmon, Serge Reggiani. Le film sort en 1990 et c’est un nouveau succès !
Claude Lelouch a repoussé le tournage de son film le plus ambitieux et mystique La belle histoire (1992), pour faire un petite étude sur la mauvaise humeur. Béatrice Dalle, Gérard Lanvin, Vincent Lindon, Marie-Sophie L, Patrick Chesnais, Paul Préboist, Isabelle Nanty, Amidou. Ce sera un échec, puis deviendra un film culte.

 

Tout ça pour ça ! (1993) avec Vincent Lindon, Marie-Sophie L., Gérard Darmon, Jacques Gamblin, Évelyne Bouix, Francis Huster, Fabrice Luchini & Alessandra Martines. C'est le seul film dans lequel Lelouch réunit trois de ses femmes. Fabrice Luchini décrochera le César du meilleur second rôle, certainement grâce à une certaine scène filmée dans une tente.

 

Claude Lelouch adapte librement le livre de Victor Hugo, Les misérables (1994), et retrouve à cette occasion Jean-Paul Belmondo. Cette transposition des Misérables au 20e siècle sera récompensé du Golden Globe du meilleur film étranger, et du César de la meilleure actrice dans un second rôle pour Annie Girardot.

 

Hommes femmes mode d'emploi (1996) offre un rôle en or à Bernard Tapie, un avocat qui se croit malade, opposé à un flic malade à qui on a dit qu'il n'avait rien. Le film réunit tout de même 1,3 million d’entrées en France et obtient le Petit Lion d’or à la Mostra de Venise.

 

Claude Lelouch revient en 1998 avec un film plus intimiste, Hasards ou coïncidences avec Alessandra Martines et Pierre Arditi. Un film sur ce qui fait le plus peur apprendre la mort d’un de ses enfants ou de la personne que l'on aime. Le film n’a pas perdu d’argent. Il a été amorti, alors que l’échec public est absolu. Alessandra Martines sera récompensée d’un prix d’interprétation au Festival international du film de Chicago.

 

Avec les années 2000, Claude Lelouch enchaîne quatre films : Une pour toutes, And now ladies & gentlemen, Les Parisiens et Le courage d’aimer. Quatre échecs. On dit le réalisateur fini, ruiné, has-been.

LELOUCH Claude
En 2006, il a l’idée saugrenue de faire un film sous un pseudonyme. Roman de gare sort en juin 2007. Claude Lelouch retrouve un certain succès auprès des critiques et du public. Il révèle aussi Audrey Dana, qui sera nommée pour le César du meilleur espoir féminin, aux côtés de Dominique Pinon, Fanny Ardant et Shaya, une de ses filles.

 

En 2010, Claude Lelouch retrouve Audrey Dana pour Ces amours-là, une fresque musicale, avec Laurent Couson, Raphaël, Samuel Labarthe, Dominique Pinon, Liane Foly, Salomé, Sabaya, Sashka Lelouch & Anouk Aimée.

 

En 2011, alors que Les Films 13 fêtent leurs 50 ans, Claude Lelouch fait le bilan de sa carrière dans un autoportrait traversant tous ses films, intitulé D'un film à l'autre : plus qu’une suite d’extraits de films, d’interviews et de making-of (dont certains ont une indéniable valeur historique) c’est aussi et surtout la confession d’un auteur qui commente son œuvre et sa vie en toute objectivité. Claude Lelouch nous parle des uns, des autres, des hommes, des femmes, de ses succès aussi retentissants que ses échecs, de sa vie privée si étroitement liée à sa vie de cinéaste.

 

claude_lelouch_visuel_article2.jpg
Après avoir produit Hasta la vista, Claude s'est attelé à l'écriture de trois films qui seront tournés simultanément. Seules indiscrétions, la présence au générique de Charles Gérard, Jean-Paul Belmondo et Franck Dubosc.

En 2014 est sorti Salaud, on t'aime ! avec Johnny Hallyday, Eddy Mitchell et Sandrine Bonnaire. Puis Un+Une, en 2015, qui réunit Jean Dujardin et Elsa Zylberstein.
Consécration suprême ; pourtant boudé et oublié par les César, Claude préside la 41ème cérémonie, le 26 février 2016.

En 2017 sort son 46ème film, Chacun sa vie avec une distribution trois étoiles (Dalle, Duléry, Lambert, Hallyday, Rufus, Foly, Denicourt, Huster, Dujardin, Darmon...)  

 

 



28/07/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres