LES ENFANTS DU CINOCHE

Claude BERRI

 

34699202.jpg
Claude Berri est né Claude Berel Langmann le
1er juillet 1934 à Paris.
Surnommé « le dernier nabab » ou « le parrain » du cinéma français, il est tout à la fois réalisateur, acteur, producteur et scénariste.

 

Issu d'une famille juive ashkénaze, Claude Berri est le fils d'un fourreur polonais et d'une ouvrière roumaine, installés à Paris, habitant au no 8 du passage du Désir, dans le 10e arrondissement. Il exerce brièvement le métier paternel, mais suit des cours de théâtre en même temps.

 

Il joue pour la première fois au théâtre dans les Mardi du théâtre Caumartin. Il interprète le fils, dans Tchin-Tchin de, et avec François Billetdoux, au théâtre de Poche de Paris.

 

Il remporte un Oscar pour son court-métrage de fiction Le Poulet, à la 38e cérémonie des Oscars en 1966.

Claude gagne ensuite le concours Naissance d'une Étoile, catégorie comédien, devant Jacques Ruisseau, pour son rôle dans le feuilleton Le Temps des copains, ce qui lui offre de tourner avec Henri-Georges Clouzot. Il côtoie Brigitte Bardot et Jean Gabin.

 

Avec Nathalie Rheims, il crée la société Cinéma Hirsch Productions et coproduisent, L'un reste, l'autre part; Les Enfants, Le Démon de midi, La Maison du bonheur, Ensemble, c'est tout, La Graine et le Mulet, Bienvenue chez les Ch'tis.

 

autographe-claude-berri.jpg
Claude Berri a réalisé et a produit quelques-uns des plus grands succès du box-office français.

En tant que réalisateur, on lui doit Le vieil homme et l'enfant (1966, photo), Le cinéma de Papa (1970, dans lequel il rend hommage à son père), Le Maître d'école (1981),7627.jpg
Tchao Pantin (1984, photo), César du meilleur acteur pour Coluche, César du meilleur espoir et du meilleur second rôle pour Richard Anconina.

 

 

AVT_Claude-Berri_6590.jpg
Il signe l
es adaptations de l'œuvre de Marcel Pagnol Jean de Florette et Manon des sources (1986, photo).

Puis Germinal (1993, photo), d'après Emile Zola, à l'époque le film français le plus coûteux de tous les temps.

germinal-de-claude-berri-3635923rvflu_1713.jpg
En tant que producteur, outre ses propres films, retenons Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ (1982) réalisé par Jean Yanne, Banzaï (1983), les deux avec Coluche.
Parmi les grosses productions, L'ours (1988), La Reine Margot (1994) ou encore Astérix et Obélix contre César (1999) et Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre (2002).
En 2008, il est le premier lauréat du prix Daniel Toscan du Plantier récompensant le meilleur producteur de l'année.

Marié à Anne Marie Rassam, Claude Berri est le père de l'acteur Julien Rassam et de l'acteur et producteur Thomas Langmann. Il a souffert d'une grave dépression à la suite du suicide de son fils Julien.
Il a eu également un fils de son deuxième mariage, Darius Langmann.
Il a été le compagnon de Nathalie Rheims.
 
En 2004, il devient président de la Cinémathèque française, dont il démissionne en 2007 pour des raisons personnelles.
Claude Berri était aussi un amateur averti d'art moderne et contemporain, auquel il a dédié l'Espace Claude Berri, ouvert à Paris le 21 mars 2008.
Il fait une de ses dernières apparitions publiques lors des obsèques de Guillaume Depardieu, le 17 octobre 2008.

Dans la nuit du samedi au dimanche 11 janvier 2009, il est admis en réanimation au service des urgences neuro-chirurgicales de la Salpêtrière, à Paris.

Souffrant d'un hématome intracrânien selon les précisions de l'hôpital, il meurt dans la matinée du 12 janvier 2009 des suites d'un accident vasculaire cérébral. Il est inhumé le 15 janvier 2009 au cimetière de Bagneux.

 
Claude Berri venait tout juste de commencer le tournage de son prochain film Trésor, avec Alain Chabat et Mathilde Seigner.
Le réalisateur François Dupeyron, qui secondait Berri compte tenu de son état de santé sur le tournage, le remplace et termine le film.

 



01/08/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres