Brontis JODOROWSKY - LES ENFANTS DU CINOCHE

LES ENFANTS DU CINOCHE

Brontis JODOROWSKY

Brontis Jodorowsky est né au Mexique en 1962. Son père n'est autre que le réalisateur Alejandro Jodorowsky. C'est d'ailleurs dans une de ses oeuvres, El topo, et dès l'âge de sept ans, que Brontis débute sa carrière.
Suivra La montagne sacrée, un autre film signé Alejandro, deux ans plus tard.

 

Dès lors, Brontis tourne deux autres longs-métrages, Pubertinages (1973) et El muro del silencio (1974) qui lui vaudra de recevoir le prix Diosa de Plata du meilleur acteur enfant. Malgré cela, il ne tournera plus pendant quatorze ans.

 

Il revient pour Santa Sangre (1988) le nouveau film de son père.

Il est dirigé l'année suivante par Ariane Mnouchkine dans La nuit miraculeuse, participe à trois courts-métrages, et en 2000, rejoint l'équipe de l'adaptation de la B.D. Largo Winch, qu'il tourne en anglais.

                            

Parallèlement à sa carrière cinématographique, Brontis a joué dans de nombreuses pièces de théâtre, ausi bien classiques que contemporaines. Citons pêle-mêle Roméo et Juliette, Le songe d'une nuit d'été, Peines d'amour perdues de William Shakespeare, Le tartuffe de Molière, L'opéra panique d'Alejandro Jodorowsky...

Il s'initiera également à la mise en scène avec Le médecin volant de Molière, Qu'est-ce que ça peut faire ? de Christian Ferrari et Haute surveillance de Jean Genet.
En 2013, Brontis retrouve son papa pour la "réinvention" de sa famille par le réalisateur.

 



27/01/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres