LES ENFANTS DU CINOCHE

MICHOU D'AUBER

France
2006
Comédie dramatique
2h20
date de sortie : 28 février 2007

 

avec
Samy SEGHIR (Messaoud / Michou)
Manon TOURNIER (Sylvie)
Medy KEROUANI (Abdel)
et Gérard DEPARDIEU (Georges) Nathalie BAYE (Gisèle)

 

le sujet
m15087_01.jpg
En 1960, la guerre d'Algérie bat son plein.
Le jeune Messaoud, 9 ans, est confié par son père, à une famille d'accueil établie dans le Berry, constituée de Gisèle et de Georges.
m15087_08.jpg

Ce dernier, facteur de son état, ancien combattant de la guerre d'Indochine, un brin raciste, ne sait rien de l'origine du garçon que l'on a rebaptisé Michel.
Celui-ci découvre alors la France profonde.

 

le réalisateur

MICHOU D'AUBERPetit-fils de Blaise Cendrars, Thomas GILOU est né en 1955 à Boulogne-Billancourt.
Dans sa filmographie, commencée en 1984 avec un court-métrage, notons
Black mic-mac
(1986) son premier long, les trois La Vérité si je mens !,

Victor (2009).

 

sans-titrhuie.png
 

les enfants

MICHOU D'AUBER
Samy SEGHIR est né le 29 juillet 1994 à Aubervilliers (comme Michou).
Sa carrière commence en 2006, lorsque sa mère répond à une annonce d'un journal municipal. Il participe alors au casting de Michou d'Auber et est remarqué par le producteur Luc Besson.
Par la suite, il tourne un téléfilm avec Smaïn, puis revient au cinéma en 2007 pour
Big City.
En 2009, il décroche le premier rôle dans
Neuilly sa mère !,
dont il tourne la suite en 2018.
Samy remet une récompense aux NRJ Music Awards le 23 janvier 2010.
En 2013, il revient au cinéma dans

En solitaire, face à François Cluzet.

sans-titre.png
Deuxième long pour Medy KEROUANI (à gauche), après Il était une fois dans l'Oued.

On l'a revu aux côtés de Samy Seghir dans Big City, puis Neuilly sa mère.

1930857757_1.jpg

Manon TOURNIER débute dans ce film.

On l'a vue par la suite dans Le serpent,
dans Big City
dans Humains (2008).


les commentaires


Le film permet d'entendre    une chanson de Dalida

et deux chansons de Bourvil.

 

18878574.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

gare aux gaffes

 

Dans le film, Georges est facteur et conduit un véhicule de la Poste (à l'époque PTT) de couleur jaune. Or, en 1960, les véhicules étaient vert foncé et n'arboraient pas l'alérion.

 



 

 

les affiches du film à l'étranger

Turquie

 

 



02/10/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres