LES ENFANTS DU CINOCHE

ELEPHANT MAN


arton1021.jpg

The Elephant Man

Grande Bretagne / Etats-Unis

1979

biopic
2h04

N&B

date de sortie en France : 8 avril 1981

 

Huit fois nommé aux Oscar

Grand Prix du Festival international du film fantastique d'Avoriaz

César du meilleur film étranger

British Academy Film Award :
Meilleur film

Meilleur acteur (John Hurt)

Meilleurs décors

 

avec

Dexter FLETCHER (le fils de Bytes)

et Anthony HOPKINS (Docteur Frederick Treves) John HURT (John Merrick) Anne BANCROFT (Mrs Madge Kendal) John GIELGUD (Carr Gomm) Freddie JONES (Bytes)

 

le sujet

ob_1b4ce9_the-elephant-man-6-e1412608879577.jpg
En 1884, à Londres, John Merrick, dit « l'homme éléphant » est un phénomène de foire, comme nombre d'êtres humains affectés de difformités ou d'anomalies physiques congénitales graves.

Le Dr Frederick Treves, grand chirurgien réputé de Londres, intrigué par l'apparence visuelle terrible de l'homme-éléphant, présentant d'atroces difformités monstrueuses qu'il n'avait de sa vie encore jamais vues de ses propres yeux, demande de pouvoir l'examiner plus en détail.
Le nom de cet être horriblement déformé est John Merrick, il a 21 ans et ne semble pas pouvoir s'exprimer verbalement.

john-hurt-as-john-merrick-in-the-elephant-man-john-hurt-30963010-2560-1673.jpg

Le Dr Treves emprunte alors l'homme-éléphant à son propriétaire pour quelques jours contre une somme d'argent et l'héberge momentanément dans une chambre de quarantaine de l'hôpital le temps de l'étudier plus en détail et de le présenter à ses confrères lors d'un de ses cours d'anatomie de la faculté de médecine, détaillant ses effrayantes difformités corporelles. Il décide de le garder dans l'hôpital, le logeant plus ou moins secrètement.

elephant-man-3-1.jpg
Merrick va se mettre à communiquer avec Treves, récitant un passage entier d'un psaume de la Bible lors de la première visite du directeur, et s'exprimant dans un anglais parfait, malgré les défauts de prononciation dus à ses lèvres et sa bouche terriblement déformées, et révélant une grande sensibilité doublée d'une intelligence hors norme.

 

le réalisateur


Pour la biofilmographie de David LYNCH, se connecter à ce lien. 

 

les enfants

0914987e1b29043f947c6e250a43712e.jpg
Dexter FLETCHER est
né le dans le borough londonien d'Enfield.

Il étudie l'art dramatique à la Anna Scher Theatre School, et fait ses débuts au cinéma à dix ans en jouant dans la comédie musicale Du rififi chez les mômes (1976).

On le revoit adolescent dans Du sang sur la Tamise (1980), Le Bounty (1984) et Revolution (1985), où il interprète le fils d'Al Pacino.

En 1989, Dexter joue le rôle principal dans la série télévisée Press Gang (inédit en France) qui obtient un grand succès au Royaume-Uni et dure jusqu'en 1993. Le Dossier Rachel  (1989) lui offre son premier rôle principal au cinéma. Mais sa carrière ralentit fortement au milieu des années 1990. Il a des problèmes avec l'alcool et la drogue, et il est même obligé de dormir pendant quelque temps dans sa voiture, après s'être déclaré en faillite personnelle.

Dexter refait surface en 1997 et son rôle dans Arnaques, Crimes et Botanique (1998), comédie de gangsters à succès de Guy Ritchie, le relance définitivement.

Au cours des années suivantes, il joue dans Abîmes (2002), Layer Cake (2004), Doom (2005) et Stardust (2007), où il donne la réplique à Robert De Niro. En 2007, il interprète le comte Friedrich de Bavière dans la série télévisée Robin des Bois.

Il interprète le père d'un des personnages principaux de la série Misfits et apparaît dans le film Kick-Ass.

En 2011, il passe de l'autre côté de la caméra pour réaliser son premier film, Wild Bill, qui est très bien accueilli par la critique. Il réédite cette expérience en 2013 en réalisant la comédie musicale Sunshine on Leith qui s'appuie sur une bande originale des Proclaimers.

En 2013, Dexter est choisi pour réaliser le film biographique sur Freddie Mercury et Queen, mais quitte le projet quelques mois plus tard en raison de différends d'ordre créatif avec les producteurs. Il remplace finalement Bryan Singer, viré du tournage de Bohemian Rhapsody, en décembre 2017. Le film sort en 2018. Il est acclamé, remporte de nombreuses récompenses dont le Golden Globe du meilleur film dramatique.

Il retrouve ensuite Taron Egerton pour un nouveau film biographique sur un autre chanteur britannique : Rocketman, retraçant la vie d'Elton John

 

les commentaires

ms-files.jpg
 

Il s'agit d'une adaptation romancée des mémoires de Frederick Treves, le médecin qui prit en charge Joseph Merrick, surnommé "Elephant Man", du fait de ses nombreuses difformités.
Dans le film, le personnage porte le prénom de « John » Merrick, d'après la dénomination erronée dans les mémoires de Treves.

 

Le maquilleur anglais Christopher Tucker conçut ses prothèses à partir de mousses de latex posée en deux couches pour les parties osseuses et les parties molles. Le maquillage de John Hurt devait être porté 12 heures par jour. Il a été directement élaboré par le maquilleur à partir du moulage post-mortem de la tête de Joseph Merrick. Afin de prévenir d'éventuels imprévus à Christopher Tucker, la production décida de l'assurer à hauteur de deux millions de livres.

 

On a longtemps cru que Joseph Merrick souffrait de la Neurofi-bromatose de type I. Des recherches récentes ont montré qu'il s'agissait en réalité du syndrome de Protée.

 


 

 



26/03/2019
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres