LES ENFANTS DU CINOCHE

CRONICA DE UN NINO SOLO

01377.jpg

Argentine
1964
drame
1h19
inédit en France


Condor d'argent du meilleur film
Primé au festival international du film de Mar del Plata

 

avec
Diego PUENTE (Polin)
et Leonardo FAVIO (Fabian)

 

le sujet
2QSqN.jpg
Buenos Aires, 1963.
Celedón, surnommé "Polín", est un enfant solitaire, abandonné et incompris.
2QSqu.jpg
Dans la maison de correction où on l'a envoyé, une cigarette, une bagarre ou un baiser à la photo de Monica Vitti
sont de petites parenthèses bienvenues entre l'ennui, la discipline rigide et la maltraitance des adultes.
A la suite d'une tentative d'évasion, il est puni,
et frappe le surveillant Fiori.
Il est alors rasé et emprisonné
par la police.

 

le réalisateur

C'est la première réalisation de
Leonardo FAVIO, alors âgé de 25 ans, et disposant de très peu de moyens.
Lui-même avait été abandonné par son père, et envoyé à l'
orphelinat, puis en maison de correction
durant son enfance.
Leonardo a commencé parallèlement une carrière d'acteur et de réalisateur en 1957.
Il est également le scénariste des 13 films qu'il a réalisé.
Son œuvre est malheureusement invisible en France.

 Description de cette image, également commentée ci-après

 

les enfants
2QSrm.jpg
Diego PUENTE fait ses débuts dans ce film.
Suivront un court la même année, deux longs en 1966 et 1968, puis un autre court en 2005.

 

les commentaires

2QSr6.jpg
Après avoir été censuré pendant trente ans, le film a été élu meilleur film argentin du XXe siècle, lors d'une enquête du Musée du Cinéma de Buenos Aires, en 2000.
2QSrh.jpg
Le film a longtemps été controversé, et a parfois été compris comme une critique du fascisme. Sa description brute et réaliste des misérables conditions de vie de Polín dans la capitale argentine, ainsi que la longue scène où trois enfants se baignent nus dans la rivière, ont entraîné sa
censure jusqu'en 1996.


Le réalisateur apparaît à la fin du film dans le rôle de Fabián.

Le film est dédié à Leopoldo Torre Nilsson, mentor du réalisateur (Favio joua dans six de ses films, dont La Main dans le piège en 1961).

 



07/02/2020
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres