LES ENFANTS DU CINOCHE

ALLEMAGNE ANNEE ZERO


406967.jpg
Germania anno zero

Italie
1947
drame
1h18
N&B

date de sortie en France : 2 février 1949

 

Léopard d'or au Festival de Locarno

 

avec

Edmund MESCHKE (Edmund Kohler)

et Ingetraud HINZE (Eva Kohler) Franz-otto KRUGER (Karl-Heinz Kohler) Ermst PITTSCHAU (M. Kohler, le père) Erich GUHNE (L'instituteur)

 

le sujet

12969280.jpg
Berlin, l'été après la capitulation allemande.

La famille Köhler est obligée de partager avec quatre autres locataires un appartement trop petit.

12969307.jpg
M. Köhler, veuf et malade, vit là avec ses trois enfants. Sa fille Eva s'occupe de la maison pendant la journée, et la nuit fréquente les bars. Le premier fils, Karl-Heinz, ancien soldat de la Wehrmacht, se cache dans l'appartement, craignant d'aller en prison. Le plus jeune, Edmund, âgé de douze ans, est confronté à la dure réalité de la vie. Il s'efforce d'aider sa famille à survivre.

 

le réalisateur


Roberto ROSSELLINI est né le
, à Rome.
Il fut l’un des réalisateurs les plus importants du cinéma néoréaliste italien, mouvement qui s'est très largement constitué autour de lui et de ses films.

Son père, Beppino Rossellini, architecte connu de la capitale, a construit le premier cinéma romain (un théâtre dans lequel des films pouvaient être projetés), autorisant Roberto à assister librement à de nombreuses séances.
Au décès de son père, il se met à travailler comme preneur de son pour des films, et, pendant un certain temps, exerce accessoirement tous les métiers liés à la création d'un film, gagnant de la compétence dans chaque domaine.

En 1936, il épouse Marcella de Marchis qui exerça, à partir des années 1960, une activité de costumière de cinéma et avec qui il eut deux fils, Marco Romano, né en 1937 et Renzo, né en 1941 qui devint assistant réalisateur, puis réalisateur et travailla souvent avec son père.

Les premières réalisations de Roberto furent des courts-métrages.

Son premier long, Le Navire blanc en 1941, est un projet du Centre cinématographique du Ministère de la marine, suivi par Un pilote revient (1942) et L'Homme à la croix (1943). Cette période a été marquée par son amitié pour Federico Fellini, qui fut son assistant, et Aldo Fabrizi.

Lorsque le régime fasciste prend fin en 1943, juste deux mois après la libération de la capitale italienne, Roberto travaillait déjà sur Rome, ville ouverte. Il produisit lui-même le film. Sorti en 1945, C'est un succès immédiat qui obtint l'un des Grand Prix du Festival de Cannes en 1946.
Cette même année, il réalise Païsa, un film avec des acteurs non professionnels, puis Allemagne année zéro, parrainé par un producteur français et filmé dans le secteur français de Berlin.

Roberto réalise ensuite L'amore (avec Anna Magnani) et La Machine à tuer les méchants, sur les possibilités du cinéma à dépeindre la réalité et la vérité.

Ingrid Bergman et Roberto Rossellini sont sous les feux de l'actualité lorsqu'ils travaillent ensemble en 1950, dans Stromboli terra di Dio, Europe 51, Voyage en Italie, La Peur et Jeanne au bûcher.

Leur histoire d'amour a causé un scandale aux États-Unis et en Italie, étant tous les deux mariés chacun de leur côté).  Le scandale s'est amplifié quand ils ont eu des enfants (dont Isabella Rossellini).

En 1957, Roberto et Ingrid se séparent au retour d'un voyage en Inde.

Après 1961, l'activité de Rossellini va principalement être la réalisation de films ou de séries pour la télévision, de nature culturelle ou éducative qui, pour certains, sortirent également en salle.

En 1977, il tourne un film sur Le Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou, et accepte la présidence du jury au Festival de Cannes.
Il meurt à Rome, peu de temps après, le , d'une crise cardiaque.
Au cours de sa carrière, Roberto fut récompensé du Grand Prix au Festival de Cannes pour Rome, ville ouverte, du Ruban d'argent du meilleur réalisateur pour Païsa et Le Général Della Rovere, du Grand Prix et Prix du meilleur scénario au Festival international du film de Locarno pour Allemagne année zéro, du NBR Award du meilleur réalisateur pour Païsa,du Grand Prix International de Venise à la Mostra de Venise pour Europe 51 et du Lion d'or à la Mostra de Venise pour Le Général Della Rovere.

 

sans-titre.png
 

les enfants

12969316.jpg
Il s'agit du seul film d'Edmund Moeschke. 

 

les commentaires
12969285.jpg


Allemagne année zéro
constitue le dernier volet de ce qui a été parfois appelé la « trilogie de la guerre » (Rome ville ouverte, 1945 ; Païsa, 1946 ; Allemagne année zéro, 1947). Avec cette trilogie, Rossellini a ouvert la voie à ce qu'on a nommé le néoréalisme.


Le film est tourné dans les ruines du Berlin d'après-guerre, dont une scène dans les décombres de la chancellerie du Reich.

 

« Les idéologies délaissant les lois morales évoluent en folie criminelle. Même l'enfant est entraîné d'un crime atroce à un autre, par lequel il croit avec candeur se libérer de la faute ». 
C'est par cette citation que s'ouvre le film.

 

 

 

 

 



05/10/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres