LES ENFANTS DU CINOCHE

ALAIN CORNEAU

260px-Alain_Corneau_Cannes_1990.jpgFils d'un vétérinaire de campagne, Alain CORNEAU nait le 7 août 1943 à Meung-sur-Loire, et grandit sur les bords du fleuve. 
Attiré dès l'enfance par le cinéma grâce à son père, il se tourne un peu plus tard vers le jazz. Il apprend la batterie en autodidacte, qu'il va pratiquer au sein de diverses formations de musiciens franco-américains à Orléans. 
Alain fait des études de cinéma à l'IDHEC. 
Fasciné par le cinéma américain, il illustre néanmoins, dans sa carrière, un éventail de genres assez large, allant de la fresque épique avec Fort Saganne à la psychologie intimiste grâce aux Mots bleus. On retrouve fréquemment le thème de la confrontation et du départ pour un pays étranger, laissant place à une quête d'identité douloureuse.
14281744903422.jpg

Dans sa filmo, retenons Série noireNocturne indienTous les matins du monde (César du meilleur film et du meilleur réalisateur) Stupeur et tremblements, Le Prince du Pacifique.
alain-corneau-le-deuxieme-souffle_555116.jpg
En 2004, l'ensemble de son œuvre cinématographique est distinguée par le prix René-Clair décerné par l'Académie française.

En 2010, Alain se voit décerner le prix Henri-Langlois pour l’exemplarité de ses choix et de son parcours cinématographique, qui a su mêler avec subtilité des films de genres très divers.
Atteint d'un cancer du poumon, il meurt dans la nuit du dimanche 29 au lundi 30 août 2010.
Le samedi 4 septembre 2010, Alain est inhumé au cimetière du Père-Lachaise, aux côtés de Marie Trintignant, la fille de sa compagne de longue date Nadine Trintignant.

 



15/08/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres