LES ENFANTS DU CINOCHE

9 - ECRIRE UNE SERIE TELEVISEE

Vous avez imaginé LA série qui réunira des millions de téléspectateurs chaque soir. avant de la proposer à la SFP (Société Française de Production, à Bry/Marne en banlieue parisienne, plutôt que directement aux chaînes) passons en revue les documents à fournir (en plus du scénario) pour ce type de programme.

 

Que ce soit une série policière, médicale, comique, sentimentale ou une saga , vous n'allez pas vous amuser à écrire tous les épisodes. Surtout si votre série est refusée (ce qui arrivera dans 90% des cas) ou si elle est acceptée et reconduite sur plusieurs saisons. Seul le premier épisode scénarisé (voir les chapitres précédents) et un synposis détaillé des cinq autres, offre un accroche intéressante pour quelqu'un qui reçoit des centaines de projets par semaine.

 

Il vous faudra faire une liste des personnages (principaux, secondaires) des décors (surtout dans le cas d'une sitcom) et définir avant tout le type de votre série.

 

La série bouclée

Une série bouclée (ou série classique) est une série dont les épisodes se suivent indépendamment les uns des autres. L'unité de la série tient souvent à la présence de personnages récurrents. Columbo, Navarro, drôles de dames, Mission impossible, L'instit', ou encore Chapeau melon et bottes de cuir sont des séries bouclées.

 

L'anthologie

Une anthologie est une série où seul le thème fait le lien entre les épisodes, sans personnages récurrents.
Comme dans les autres séries bouclées, chaque épisode est indépendant et raconte une histoire complète. La quatrième dimension est l'anthologie la plus populaire. On peut citer également Alfred Hitchcock présente, Les contes de la crypte ou plus récemment Les Maîtres de l'horreur.

 

Le feuilletton

Un feuilleton est une série mettant en scène une histoire qui s'étale sur une saison complète d'épisodes, voire plus. Un des atouts du feuilleton est donc que le téléspectateur est « obligé » de regarder tous les épisodes pour en connaître le dénouement.

En Europe, de nombreux pays comme la France, l'Espagne ou l’Italie ont produit beaucoup de feuilletons contrairement aux États-Unis qui privilégiaient la production de séries avec des épisodes indépendants.

 

Le soap opera

Un soap opera est un feuilleton quotidien originaire des Etats-Unis et mettant en scène plusieurs familles (par le biais de multiples intrigues parallèles comme des affaires de famille, des romances, des conflits moraux, etc.).
Les soap operas sont diffusés une heure par jour et cinq jours par semaine.
A l'origine, ils étaient destinés aux femmes aux foyers et leur nom, soap, qui signifie savon, était dû au soponsoring
de ces feuilletons par des marques de lessive.

 

Les soaps ont recours en permanence au principe de la fin ouverte, ou cliffhanger. Le plus long soap opera est Haine et passion, diffusé de 1952 à 2009.

 

En France, le soap opera Plus belle la vie, parfois considéré comme le premier soap opera français, atteint un record dans la fiction française en dépassant les 1000 épisodes.

Parmi les soap operas américains, il faut distinguer les daytime soap operas (Les feux de l'amour, Santa Barbara, Amour, gloire et beauté), qui sont tournés au rythme de plus de 200 épisodes par an et diffusés quotidiennement, et les prime time soap operas (Dallas, Dynastie, Melrose Place), tournés et diffusés à un rythme plus lent, généralement 25 à 30 épisodes par an.

 

La saga

Une saga (prime time soap opera) est un feuilleton hebdomadaire diffusé en soirée, qui raconte l'histoire d'une famille sur une période définie.

Ce qui distingue la saga d'un soap opera est la qualité de la réalisation et du scénario, plus importante pour une saga. En effet, les moyens financiers sont plus importants et la diffusion est hebdomadaire, nécessitant un rythme plus important que pour un soap. La saga la plus longue est Dallas avec 357 épisodes, suivie de Dynastie avec 220 épisodes.

 

Dans la fiction française, le terme «saga de l'été» est employé pour désigner une mini-série à dominante familiale et diffusée durant l'été (Les cœurs brûlés, Zodiaque, Dolmen). La trame repose sur un secret de famille, une lutte d'intérêts ou une énigme policière. Le précurseur de cette forme de feuilleton est Jean Sagols, qui réalisa en 1988 Le Vent des moissons.

TF1 diffuse sa dernière saga en 2007, M6 et France 2 en 2008.

 

La telenovela

Une telenovela (ou novela) est un feuilleton quotidien d'Amérique latine qui se distingue du soap opera car il possède dès son lancement, une fin.

La telenovela se veut «populaire».

Sur le continent latino-américain, chaque telenovela possède au moins un personnage venant d'une classe sociale inférieure.

La telenovela colombienne Yo soy Betty, la fea a donné lieu à dix-huit adaptations différentes dans le monde.

 

La série-feuilleton

Une série-feuilleton est une série où deux types d'histoires cohabitent en même temps : une qui est bouclée à la fin de l’épisode et une qui s'étend sur plusieurs épisodes.

Il s'agit donc d'un type de fiction intermédiaire entre le feuilleton et la série à épisodes bouclés.

De plus en plus de séries adoptent ce format telles que Urgences, New York Police Blues, Ally McBeal ou encore Buffy contre les vampires.

La série-feuilleton stimule ainsi la fidélisation du public en juxtaposant une trame feuilletonesque et un lot d'histoires complètes.

Steven Bochco est considéré comme le précurseur de ce type de séries, en popularisant dans les années 1980 une forme intermédiaire de fiction télévisuelle à épisodes, avec des séries comme Hill Street Blues ou La Loi de Los Angeles.

 

La sitcom

Une sitcom, contraction de situation comedy (comédie de situation), est une série humoristique.

Chaque épisode, d'une durée de 30 minutes, suit les déboires d'une famille (Cosby Show), d'amis (Friends) ou de collègues (Scrubs).

La sitcom est tournée avec un nombre réduit de décors, parfois devant un public, avec des coûts de production généralement peu élevés.

 

Mini-série

Une mini-série est une série racontant une histoire en un nombre fini d'épisodes (entre deux et douze), pour une durée totale de trois à douze heures.

Ce concept s'affirme depuis 1985 et se situe entre le film et la série.

La mini-série peut également être qualifiée de téléfilm à gros budget.

Parmi les plus connues, on peut citer Les oiseaux se cachent pour mourir, The Pacific, Frères d'armes ou encore Les Voyages de Gulliver, qui ont chacune remporté l'Emmy de la meilleure mini-série.

 

Shortcom

La shortcom ou programme court se situe entre le sketch et la comédie.

Les shortcoms sont d'une durée variant entre une et sept minutes. Un gars, une fille, lancé en 1997, est la première shortcom.

D'autres shortcom ont été diffusées depuis comme Caméra Café, Samantha oups !, Kaamelott ou encore Bref.

 



04/01/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres