LES ENFANTS DU CINOCHE

8 - PROTEGER SON SCENARIO

Maintenant que vous avez mis un point final à votre scénario, oubliez-le. Sortez, partez quelques jours, allez au ciinéma ou au théâtre, voir un concert, divertissez-vous.

 

Quelques jours, ou même semaines plus tard, relisez votre scénario. Vous trouverez peut-être un titre plus accrocheur que celui auquel vous aviez d'abord pensé, releverez des coquilles qui avait échappé à une précédente relecture; ET surtout, vous penserez à des scènes que vous ne jugiez pas utiles d'insérer dans votre projet.

 

En ce qui concerne Romance Italienne, Enquête écossaise, dont je vous ai déjà parlé, à partir de l'idée de départ, j'ai mis un an à écrire le premier jet du scénario. Au bout du compte, il y a eu 22 versions du scénario.

 

En ce qui concerne On ne fait pas l'amour sans casser les coeurs, j'ai écrit une version quasi-définitive du scénario en six mois. mais je viens de penser à une scène de départ qui permettra d'insérer le générique. Et je vais retravailler les scènes finales, trop bavardes à mon goût. Par contre, j'ai travaillé les dialogues du film pendant trois mois.

 

Avant de proposer votre projet à des producteurs, protégez-le. Cela vous permettra de prouver que vous êtes seul auteur de votre oeuvre et d'éviter de vous faire voler ou plagier.

 

De nombreuses sociétés existent. J'ai choisi celle qui se trouvait derrière chez moi, quand j'habitais Paris et qui a reçu deux de mes futurs projets.

 

SACD

Pôle Auteurs Utilisateurs
9 rue Ballu
75442 Paris cedex 09
01 40 23 44 55
depot@sacd.fr

Horaires :
lundi au jeudi 9h/18h
Service des dépôts :
lundi au jeudi 9h/17h, le vendredi 9h/16h

Protéger une œuvre

Prouver l'existence de votre œuvre à une date précise

Le dépôt vous permet de disposer d’une preuve attestant de l’existence de l’œuvre à une date déterminée (celle du dépôt).

 
Les œuvres qui peuvent être déposées à la SACD

Toutes les œuvres, à savoir :
œuvre audiovisuelle de fiction, œuvre audiovisuelle documentaire, autres créations audiovisuelles, radio, multimédia, image fixe/photographie, théâtre, chorégraphie, œuvre dramatico-lyrique, autres spectacles vivants, autres œuvres musicales, œuvres littéraires, autres œuvres destinées à l'écrit, œuvre graphique, logiciel...

Procédure pour déposer une œuvre

Sous enveloppe spéciale
Sur simple demande auprès du service des dépôts une enveloppe spécifique vous sera adressée. Demandez l'enveloppe par mail en précisant votre adresse : depot@sacd.fr
Vous glisserez dans cette enveloppe le support sur lequel l'œuvre a été fixée (texte, vidéo, cassette, CD Rom) et vous retournerez le tout au service des dépôts. Vous aurez porté sur cette enveloppe les informations permettant d'identifier son contenu.
Cet envoi sera accompagné d'un chèque de 46€ établi à l'ordre de SCALA.
Un reçu numéroté, à conserver, vous sera remis avec une facture acquittée pour récupérer, le cas échéant, la TVA.

Durée de validité du dépôt

5 ANS à compter de la date de dépôt figurant sur le reçu
A l'expiration de cette période, le renouvellement peut être réalisé par tranche de 5 ans, au tarif de 23€.
Si, à l'expiration des 5 ans, votre dépôt n'est pas renouvelé, vous pouvez récupérer l'œuvre déposée dans une période de 3 mois, après quoi ce document sera détruit

Différence entre le dépôt et l'adhésion

Le dépôt n'est pas l'adhésion. Le dépôt d'une œuvre n'entraîne pas votre adhésion «automatique» à la SACD. Il ne doit pas être confondu avec la déclaration. Seule l'adhésion permet à la SACD de défendre vos droits et de percevoir pour votre compte les droits d'auteurs.

 

Maintenant, vous pouvez déposer un exemplaire de votre scénario dans les sociétés de production. Avant de vous déplacer (si vous pouvez), téléphonez pour savoir si vous pouvez leur proposer votre projet. Evitez les sociétés appartenant à un réalisateur. Les Films 13 produisent les films de Claude Lelouch, les Films de La Boissière ceux de Claude Miller... etc... Evitez Gaumont, Christian Fechner et Europa Corp. car ces sociétés travaillent toujours avec les mêmes scénaristes et réalisateurs et ont des projets des années à l'avance. Le mieux est de faire des recherches sur Internert, ou mieux, dans l'Annuaire du Cinéma, consultable à La BPI au centre Pompidou ou à l'ANPE du spectacle (là je m'adresse aux parisiens). Pour les autres, ma foi, regardez toujours dans les pages jaunes, on ne sait jamais.

 

Vous pouvez également proposer directement votre scénario chez l'agent de l'acteur ou l'actrice que vous voyez dans tel ou tel rôle. Là aussi, déplacez-vous. Vous ne rencontrez ni l'agent, ni l'artiste, mais en le déposant personnellement, il aura plus de chance d'être lu que s'il est envoyé par la poste. Toujours dans l'annuaire du cinéma, il est possible dev trouver l'adresse personnelle de certains acteurs. Alors, inutile de se déplacer et de faire le pied de grue devant leur maison, ou en bas de leur immeuble. Envoyez votre projet et soyez patient. Et n'oubliolns facebook et Twitter, ces réseaux sociaux ou les acteurs, artistes, chanteurs ont leur propre page (comme Rachid Ferrache, par exemple).

En faisant ça, j'ai eu la chance d'avoir Sagamore Stévenin au téléphone, de rencontrer Patrick Mazet, Julie et Amélie Glenn, Alain Depardieu (frère de), de déjeuner avec Gwennola Bothorel et son mari, Philippe Alard, et j'ai même papoté avec Jonathan Reyes et sa maman avant qu'ils ne deviennent des contacts réguliers sur Facebook. Vous voyez tout arrive.

 

Si vous voulez me proposer votre projet à la lecture, je suis partant. Vous aurez ainsi un avis objectif, mais ça n'ira pas plus loin. Je ne suis pas producteur et je ne peux pas vous faire engager par quelque organisme que ce soit.

Voilà. Je vous souhaite bonne chance.

 

 

 



04/01/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres