LES ENFANTS DU CINOCHE

50 FACONS DE DIRE FABULEUX

19197020.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg50 Ways of Saying Fabulous
Nouvelle-Zélande
2004
drame
1h30
inédit en France


Meilleur réalisateur au festival du film gay et lesbien de Torino (Stewart Main)


avec

Andrew PATTERSON (Billy)
Harriet BEATTIE (Lou)
Jay COLLINS (Roy)
et Georgia McNeil (Babe) Michael DORMAN (Jamie)

 

le sujet
007.jpg
Billy, 12 ans, n'a pas un physique facile et habite une région reculée de Nouvelle-Zélande où on est fermier de père en fils.
015.jpg
Il s'évade en regardant sa série préférée "Perdus dans l'espace", et avec sa cousine Lou, ils s'imaginent en héros.
024.jpg
Un jour, Roy, un nouveau collégien arrive. Son père engage un jeune journalier, Jamie.
Billy se découvre alors une attirance inexplicable pour les garçons.

 

 

 

 

 

le réalisateur

Stewart MAIN débute sa carrière avec un documentaire en 1982.
Après un court en 1985 et deux longs (en 1985 et 1987) inédits en France, on lui confie la réalisation d'un épisode des séries Hercule et Xena La Guerrière.
Toute la filmographie de Stewart est inédite en France. 


014.jpg

 

les enfants

Seule expérience cinématographique pour Andrew PATTERSON (à droite).
on l'a revu à la télé en 2006 et 2016.
002.jpg
Seul rôle pour Harriet BEATTIE (au centre) et Jay COLLINS (à gauche).

 

les commentaires


Le film raconte l'histoire d'un jeune garçon, sur le point de découvrir que grandir est bien plus déroutant qu'il n'aurait pu l'imaginer. Seul garçon d'un agriculteur de père en fils, pas en phase avec les élèves de son école qui jouent au rugby, il a le sentiment de n'avoir jamais été fait pour être agriculteur ou rugbyman.
Avec l'arrivée d'un nouvel élève dans son collège, et d'ouvrier agricole sexy, et sa sexualité naissante, le monde du garçon a changé. Et tout ce qu'il sait est remis en question.



24/09/2019
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres