LES ENFANTS DU CINOCHE

12 - LE PILOTE

Ecrire le premier épisode d'une série est tout aussi difficile que d'écrire un scénario de film. peut-être même plus, puisque sur la durée, le passé et la psychologie des personnages peuvent-être largement plus fouillés.

 

Voici quelques pistes qui pourront vous donner des idées :

 

Dans un pilote, ilvous faudra impérativement :

 

- Présenter le concept, l’univers et tous les personnages.

 

L’arrivée d’un nouveau personnage est l’outil le plus fréquemment utilisé pour nous introduire dans une série (représentant du spectateur dans la fiction).

(c.f. X-Files, Madame est servie)

 

- Il se présente aux autres personnages qui font de même.

 

- Il pose les questions que le public se pose.

 

- Il se fait briefer sur les règles d’un micro-univers inconnu qu’il va découvrir peu à peu.

 

Rien de tel qu’une bonne engueulade entre deux protagonistes pour donner des informations sur leur passé.

On peut aussi utiliser des personnages en train de parler d’une personne tierce que nous n’avons pas encore découverte.

 

La mise en situation :

 

Les personnages sont confrontés à une situation de crise, et la façon dont-ils réagissent nous apprend qui ils sont et ce qu’ils font.

 

Histoire représentative de ce que sera la série.

 

Histoire qui se borne à raconter l’évènement déclencheur qui va conduire toute la série.

(c.f. Le fugitif, Code quantum)

 

Variété de petites intrigues, large palette d’histoires qu’il est possible de traiter dans la série.

 

Conserver suffisamment d’options pour les épisodes suivants.

 

Souvent première rencontre et les premières prises de becs entre les personnages.

 

Eléments fondamentaux servant de base à toute la série.

 

Chaque personnage doit être explicitement défini tout en conservant des zones d’ombres destinées à attiser la curiosité du public.

 

On ne fait jamais évoluer un personnage dès le pilote, c’est-à-dire avant même que le public n’ait eu le temps de bien l’identifier.

 

Jamais n’introduire les personnages en premier. Le spectateur doit les découvrir à travers une histoire excitante.

 

Le héros doit être fédérateur, fort, attendrissant, et être un symbole de la société.

 

On peut utiliser le flash-back, la voix off.

(c.f. Mc Gyver)

 

La fin du pilote sert aussi à poser l’unité temporelle de la série.

 

Série évolutive. Toutes les directions sont possibles.
Départs et arrivées de personnages, réorientations.

(c.f. Dallas)

 

Histoire se déclinant davantage autour des personnages qu’autour d’un concept.

 



04/01/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres