LES ENFANTS DU CINOCHE

11 - LEXIQUE DES SERIES TELEVISEES

Comme dans bien de domaines, un lexique particulier est employé dans le domaine des séries télévisées.

 

Acte

Un épisode diffusé sur la chaîne d'un grand network américain est écrit en différents actes. Chaque acte dure entre 10 min et 1/4 d'heure, la fin de l'acte ayant lieu au moment précis de la coupure publicitaire intervenant régulièrement sur les grandes chaînes américaines (NBC, CBS, ou ABC, par exemple).

Les séries comme Les Envahisseurs ou Les rues de San-Francisco sont assez intéressantes à regarder aujourd'hui, car elles indiques les différents actes et même l'épilogue.

 

Arc narratif ou arc

Également appelé story arc en anglais.

Certaines séries (et non des feuilletons) présentent un groupe d'épisodes (parfois, une saison entière) à voir de préférence dans l'ordre, car ils constituent ensemble une histoire complète. Une telle histoire est appelée « arc ».

Par exemple, l'arc de la cinquième saison de Buffy contre les vampires est construit autour de l'origine de Dawn, la petite sœur de Buffy. Chaque épisode révèle un élément de réponse. L'arc s'étend ici sur toute la saison et se dévoile entièrement dans l'épisode final.

 

Bible (voir chapitre 12)

Document réunissant l'ensemble des informations concernant les personnages d'une série (biographies fictives, profils psychologiques, habitudes vestimentaires, évolutions possibles des protagonistes, etc.). La bible sert à consigner par écrit toutes ces informations afin que chaque scénariste puisse écrire des épisodes qui soient en accord avec l'univers fictif où évolue l'histoire, dans l'esprit de la série, et sans erreur de continuité.

Bottle Show

Terme anglais traduisible par « épisode bouteille ».

Épisode d'une série se déroulant dans un seul décor, ceci afin d'économiser le budget de la série pour la fin de la saison, ou afin de produire tout de même un épisode, même si le budget commence à être dépassé (exemple : l'épisode Le Voyage intérieur de la saison 7 de Stargate SG-1). Par son statut d'épisode économique, un épisode bottle-show n'accueille quasiment aucune guest star.

 

Cliffhanger

Terme anglais sans véritable équivalent.

Fin ouverte visant à créer un fort suspense.

On parle de cliffhanger quand un épisode s'achève en montrant un personnage confronté à une situation difficile, voire périlleuse, qui ne trouvera sa résolution que dans un épisode postérieur ; par exemple, un personnage est suspendu (hanged) au rebord d'une falaise (cliff), d'où le terme.

Une telle fin est censée donner envie au téléspectateur de regarder l'épisode suivant, ne serait-ce que pour savoir si le personnage va se sortir de cette situation difficile. Plusieurs séries exploitent ce procédé d'une façon systématique :

Ainsi, tous les épisodes de la première saison d'Alias se terminent en cliffhanger.

Certaines séries, brutalement interrompues, s'achèvent sur un cliffhanger sans que le dénouement ne soit connu des téléspectateurs (Mystères à Twin Peaks).

Le terme cliffhanger peut aussi être utilisé pour faire référence à une scène de suspense à la fin d'un acte, pour inciter le téléspectateur à patienter pendant la coupure publicitaire.

 

Clip-show

Épisode constitué en sa majorité d'extraits d'anciens épisodes. Par exemple, dans un épisode de la saison 9 de Friends intitulé Celui qui passait Noël à Tulsa, l'un des personnages fait le bilan de sa relation avec son épouse, ce qui implique des flashbacks constitués d'extraits de plusieurs épisodes précédents.

Les épisodes "clips-shows" interviennent souvent en fin de saison à cause d'un manque de temps, de crédits, permettant d'économiser le budget de la série.

L'épisode "Bottle-show" en est un, l'épisode "clip-show" en est un autre. Un épisode "bottle-show" peut d'ailleurs également être un épsiode "clip-show". La série Stargate SG-1 se caractérise par son utilisation systématique d'épisodes "clip-show" pour l'avant-dernier épisode de chaque saison, permettant ainsi de reporter une grande partie du budget et des ressources de cet épisode sur le dernier de la saison, afin que celui-ci bénéficie de meilleurs effets spéciaux.

 

Cross-over

Terme anglais signifiant « croisement ».

Terme désignant une intrigue qui commence dans un épisode d'une série donnée et se termine dans un épisode d'une autre série.

Le cross-over est assez rare car il exige des négociations entre les producteurs des deux séries (à moins que les deux séries aient les mêmes producteurs et soient diffusées sur une même chaîne).

On peut citer comme exemples l'épisode Frères et Sœurs de la série Urgences (où le personnage de Susan Lewis recherche sa sœur), qui trouve son dénouement dans l'épisode Déchaînés de New York 911, ou encore l'épisode 6 de la saison 8 des Experts, qui trouve son dénouement dans l'épisode 6 de la saison 6 de FBI : Portés disparus.

Les séries New York, police judiciaire et Homicide eurent plusieurs cross-over.

Une forme particulière et rare du cross-over, est la série qui s'invite dans une autre, où l'histoire se déroule dans l'épisode d'une seule série avec les personnages d'une autre série. C'est le cas de l'épisode 3 de la saison 10 de Stargate SG-1 où l'équipe SG-1 débarque sur Atlantis avec les personnages de la série Stargate Atlantis.

 

Ensemble Show

Terme anglais signifiant « série de groupe ».

Série dont les héros sont un groupe de personnages et non un personnage seul ou un duo (Urgences, Friends, Stargate SG-1, Stargate Atlantis, Smallville, Lost : Les Disparus...).

 

Episode

Segment narratif d'une série télévisée, qui constitue en théorie une histoire cohérente avec un début, un milieu et une fin. Un épisode peut toutefois s'achever par une fin ouverte et trouver sa suite logique dans un épisode ultérieur, comme c'est le cas dans les feuilletons.

Généralement, tous les épisodes d'une série donnée ont une durée équivalente (deux minutes pour

Les Shadoks, 22 minutes pour Friends, 48 minutes pour Le Prisonnier, 75 à 90 minutes pour Columbo...).

Une chaîne de télévision qui a acheté ou qui produit une série va en diffuser les différents épisodes à intervalles réguliers (un épisode par jour, un épisode par semaine, deux épisodes par semaine...), sauf pour certaines séries comme Julie Lescaut, dont le rythme de diffusion est beaucoup plus aléatoire. Même si, théoriquement, un épisode constitue à lui seul une unité de programmation, il est de plus en plus fréquent sur les chaînes françaises de diffuser à la suite deux, voire trois ou quatre épisodes d'une même série.

 

Formula show

Terme anglais signifiant « spectacle à formule ».

Série dont les épisodes sont construits autour d'un schéma narratif quasi-immuable. Mission impossible, Columbo, New York, police judiciaire, voire L'Instit, sont des exemples de formula shows.

 

Gimmick

Terme anglais francisé

Procédé visuel ou scénaristique présent dans chacun des épisodes d'une série.

(l'entrée abrupte de Kramer dans l'appartement de Seinfeld, la scène de magnétophone dans Mission impossible ou encore le briefing avec le document qui s'autodétruit dans Inspecteur Gadget)

Ou objet fétiche d'un personnage permettant de l'identifier immédiatement (la Peugeot 403 et l'imperméable de Columbo, les cigarettes Morley du « fumeur » dans X-Files, le TARDIS dans Doctor Who).

 

Guest star

Terme anglais signifiant « vedette invitée ».

Personnalité célèbre qui interprète un rôle occasionnel dans un ou plusieurs épisodes d'une série, souvent en vue d'en augmenter l'audience.

Par exemple, Friends fait intervenir de très nombreuses guest stars, qu'il s'agisse d'acteurs célèbres ou d'autres personnalités des médias, apparaissant généralement le temps d'un seul épisode.

Il arrive toutefois qu'un acteur crédité comme guest star dans une série apparaisse plus fréquemment à l'écran, comme c'est le cas de Heather Locklear dans Melrose Place.

 

Mythologie

La mythologie, dans une série, est l'histoire globale d'une série, histoire utilisant différents éléments que la plupart des épisodes mettront en avant. La mythologie ne se dévoile que progressivement, par énigmes et questions posées résolues peu à peu. La mythologie d'une série est un moyen de pousser un spectateur à suivre assidument une série et s'investir dans celle-ci (en tentant par exemple de trouver des réponses aux énigmes et questions posées). À la fin de la série, le téléspectateur aura eu toutes les clés et une vision globale de la mythologie, autrement dit l'histoire générale présentée dans la série. Une des premières séries à proposer une mythologie particulièrement forte fut X-Files.

 

Pilote

(également appelé "Series premiere")

Épisode d'une durée variable, servant à mettre en place le contexte et les personnages d'une série. Généralement diffusé en avant-première, il permet à la production de présenter aux chaînes, qui commandent les Pilotes, une idée de ce à quoi ressemblera la future série y faisant suite. Il s'agit généralement du premier épisode de la série, mais ce n'est pas une règle absolue :

Ainsi, le premier épisode de Columbo, Inculpé de meurtre, a été conçu comme un téléfilm parmi d'autres, il n'était alors pas question d'en faire une série. Le succès surprise de ce téléfilm a conduit les producteurs à tourner un deuxième épisode, considéré comme le pilote (Rançon pour un homme mort), dont le succès les a convaincus de tourner d'autres épisodes.

Entre un Pilote et la série, des changements de casting peuvent avoir lieu, des changements d'acteur ou d'actrice se produisant alors. (Comme par exemple dans le pilote de l'agence tous risques ou Tempelton Peck (Futé) n'est pas joué par Dirk Benedict).

 

Saga sell

Courte suite de flashbacks projetée au tout début d'un épisode, constituée d'extraits des épisodes précédents, retraçant les grandes lignes de l'histoire depuis le début de la série. Elle peut être suivie ou non d'un second récapitulatif des évènements des épisodes précédents qui vont affecter directement l'épisode diffusé. Ce procédé est très courant dans les feuilletons (Desperate Housewives, Prison Break...).

 

Saison

Terme désignant un ensemble d'épisodes d'une série (généralement 24) qui ont été filmés durant une même période de tournage et qui sont diffusés les uns à la suite des autres, en l’espace de quelques mois. Une saison d'une série télévisée américaine s'étend de septembre à mai. Le système des saisons n'existe pas dans tous les pays :

au Brésil par exemple, les tournages sont permanents et il n'y a pas d'interruption de diffusion ; chaque feuilleton inédit dont la diffusion se termine est immédiatement remplacé à l'antenne par un nouveau feuilleton inédit.

 

Season finale

Le ou les dernier(s) épisode(s) d'une saison, épisode d'une importance certaine pour la trame de la série, sans pour autant marquer la fin définitive de celle-ci, qui reprendra normalement la saison suivante (à moins qu'il s'agisse d'un series finale). Un season finale peut se terminer en général sur un cliffhanger.

 

Season premiere

Le ou les premier(s) épisode(s) d'une saison. En plus de résoudre le cliffhanger du season finale précédent, le season premiere est l'occasion de marquer un nouveau départ pour une série, d'introduire de nouveaux personnages, ou placer les personnages dans une nouvelle situation en modifiant par exemple les relations qu'ils pouvaient entretenir.
Un season premiere peut constituer un nouveau point d'entrée dans une série, permettant à de nouveaux téléspectateurs de prendre la série en cours de route. Le concept de celle-ci peut alors être brièvement rappelé.

 

Sentai

Type de séries originaire du Japon dont les héros combattent des forces du mal en revêtant des armures électroniques et en utilisant des véhicules pouvant composer un gigantesque robot. Exemples : Bioman, Power Rangers.

 

Série dérivée

Également appelée Spin-off, terme dérivé de l'Anglais.

Série basée sur un personnage d'une précédente série, devenu suffisamment populaire pour porter le poids d'une nouvelle série sur ses épaules, ou sur un concept similaire, les deux œuvres étant censées avoir pour cadre le même univers de fiction.

Par exemple, Star Trek a donné naissance à plusieurs séries dérivées (Star Trek : La Nouvelle Génération, Star Trek : Deep Space Nine, Star Trek : Voyager et Star Trek : Enterprise), tout comme Les Experts (Les Experts : Miami et Les Experts : Manhattan).

 

Series finale

Terme italo-anglais signifiant « final de série ».

Le ou les dernier(s) épisode(s) d'une série télévisée, qui aura parfois duré plusieurs saisons.

Les series finale concluent dans la plupart du temps la série, et surtout dans les sitcom ou les drama. Le terme est souvent utilisé lorsque la fin d'une série est planifiée sur une chaine télévisée ou quand elle serait annulée.

Le series finale est souvent intense, riche en révélations, en action, et est hautement plébiscité par les créateurs de la série, les fans, ou encore les sponsors.

 

Showrunner

Terme anglais signifiant « celui qui fait tourner l'émission »

C'est la personne qui est responsable de tous les aspects créatifs de la série.

 

Standalone ou Loner
Terme anglais signifiant « qui tient tout-seul ».

Dans une série-feuilleton, épisode qui se suffit à lui-même, son intrigue étant compréhensible aussi bien par le téléspectateur néophyte que par le téléspectateur fidèle. On dit aussi loner (anglais, traduction : isolé).

Par exemple, dans X-Files, les stand-alone sont les épisodes qui ne font pas référence au complot gouvernemental sur lequel enquêtent Mulder et Scully tout au long de la série ; l’intrigue de ces épisodes peut être comprise par le spectateur qui n’a vu aucun épisode sur le complot.

Ce type d'épisodes était la norme dans les séries des années 60.

A partir des années 90, les épisodes stand alone sont de plus en plus rares dans une série. Au mieux parlera-t-on d'épisodes semi-loners, les relations entre les personnages évoluant en général et marquant des ponts de continuité entre les différents épisodes.

 

 


 



04/01/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres